TRANSFERT DE FODE CAMARA : un bien pour un mal !

19-12-2015 Sport Conakry Sports
Le capitaine, Fodé Camara quitte le navire Lapé Bangoura à un mois environ du Chan 2016 (16 janvier au 7 février). Ce timing, vraisemblablement, n’a pas tenu compte de l’intérêt du Syli National.

TRANSFERT DE FODE CAMARA : un bien pour un mal !


Après avoir signé au Maroc à Hassania union sport d'Agadir,  Fodé Camara enfile désormais le statut de joueur expatrié, bien que restant en Afrique. Par conséquent, le désormais ancien défenseur du Horoya ne pourra plus jouer pour le Syli local. Il manquera donc à la première participation de la Guinée à une phase finale du Chan prévu en Rwanda en 2016. C’est incompréhensible. Il ne restait  plus qu’un mois au maximum  (16 janvier au 7 février) pour aller à la compétition et voilà que le capitaine quitte le navire de Lapé Bangoura.
Avec du recul on peut bien comprend la décision du joueur, en connivence avec ses dirigeants du club de Matam.  Agé de 27 ans, « Kuffour » avait de l’or sur le plateau avec un salaire mensuel de 8000 euros soit 72 millions par mois. Et pour le Horoya  qui a énormément investi et qui n’est visiblement pas à la peine sur le plan financier, l’indemnité du transfert de son défenseur non encore révélé, peut bien boucher les trous pour amoindrir les dépenses. Le départ de Fodé Camara à quelques jours du Chan 2016 peut donc être cautionné par un challenge financier, « juteux ».
Par contre, en misant sur cet aspect financier, on occulte l’apport du défenseur en selection locale. Fodé Camara qui s’est fondu dans le groupe de Lapé Bangoura va laisser un vide derrière lui. Il va falloir tout restaurer dans l’axe central avec du sang neuf. Il faut combien de temps à son remplaçant éclipsé durant tout ce temps pour se remettre ?  Il y a aussi la question de la complémentarité avec Ben Youssouf, sa doublure, à prendre en compte. Le départ de Fodé Camara reste une nouvelle équation pour l’ancien coach du Horoya.

Yvon LEROUX