Prévention contre le terrorisme : Alpha Condé donne des instructions

25-11-2015 News Kababachir

Quelques jours après l’attaque terroriste à Paris et à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, le président Alpha Condé a conféré mardi avec les Maires et les Chefs des quartiers des cinq communes de Conakry.


Au menu de la rencontre, la question du port du voile intégrale et la lutte contre le terrorisme étaient les principaux sujets auxquels le locataire du palais Sékhoutouréah, a abordé avec les responsables des communes et quartiers de Conakry.


A l’entame des discussions, Alpha Condé a lancé un appel pressant aux élus locaux :


« Le voile intégrale. Moi, la religion, je ne me mêle pas. La Guinée est un Etat laïc. Mais la sécurité, c’est mon problème. Quelqu’un qui porte le voile intégrale, si c’est un homme, on ne sait pas. Il peut cacher un fusil et tirer sur les gens. C’est pourquoi, je vous  demande maintenant d’être extrêmement vigilants. Tout étranger qui vient, il faut savoir c’est qui. Il ne faut pas attendre ce qui est arrivé au Mali, ça sera trop tard. C’est maintenant que nous devons prendre des dispositions ».


S’agissant des dispositions prises pour prévenir les risques d’attaques terroristes, le président guinéen, annonce des mesures : « J’ai demandé au gouverneur de vous réunir. La sécurité est dans vos mains. Vous connaissez les bandits, vous savez où ils sont ; si vous n’êtes pas complices. Aussi, les fonctionnaires qui demandent de l’argent aux gens, vous le savez, c’est vous qui devez nous aider à les dénoncer. On ne doit pas vous demander de l’argent. Si vous savez, vous les signalez. C’est vous qui êtes complices si la Guinée marche mal. Vous connaissez les fonctionnaires qui font la corruption. Vous êtes complices pare que vous n’acceptez pas de les combattre. La Guinée marche sur sa tête, je veux maintenant qu’elle marche sur ses deux jambes. Alors, je compte sur vous pour qu’on marche sur nos deux jambes », a plaidé le numéro un guinéen.


Abordant la question du limogeage du ministre de la sécurité et des Secrétaires généraux des Affaires religieuses, Alpha Condé justifie sa décision :


« Ils ont été démis de leur fonction parce qu’ils faisaient du n’importe quoi. Ils ont donné des agréments à des gens qui viennent pour essayer d’endoctriner nos enfants. On a des maîtres d’écoles, on a des imams. On n’a pas besoin que des étrangers viennent endoctriner nos enfants », a-t-il fait remarquer.


Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com



Cet article Prévention contre le terrorisme : Alpha Condé donne des instructions est apparu en premier sur Portail de la communauté guinéenne.