MENACE TERRORISTE : Alpha Condé réitère ses mises en garde

25-11-2015 News Kababachir
Le président Alpha Condé ne méconnait, ni ne néglige la menace terroriste. Surtout depuis la prise d’otage du vendredi 20 novembre à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. Dès le lendemain, à l’occasion de l’Assemblée générale de son parti, il invitait les populations à la vigilance et à la collaboration sincère avec les services de sécurité. De même, il s’insurgeait contre les écoles encourageant le port du voile intégral par leurs jeunes écolières et les mosquées dont les sources de financement sont situées à l’étranger. Ces différentes mesures, il les a de nouveau martelées hier, à l’occasion d’une rencontre qu’il a improvisée avec les élus locaux, dans l’enceinte du gouvernorat de la ville de Conakry.

C’est dans un programme propre au gouverneur Soriba Sorel Camara que le président de la République s’est incrusté. En effet, ce dernier venait de terminer une rencontre au cours de laquelle il a abordé des questions en rapport avec l’administration de la ville de Conakry, quand subitement il a reçu l’information selon laquelle le président souhaitait venir, lui aussi s’entretenir avec les élus locaux.

Une fois sur place, le chef de l’Etat est revenu sur ses promesses de ne plus privilégier le critère ethno-politique dans le choix de ses collaborateurs, parce que, martèle une nouvelle fois, il ne doit sa réélection qu’au peuple de Guinée et à lui seul. Mais à côté de ce sujet, actualité oblige, il a aussi abordé la question du terroriste et de ce qu’il attend des élus locaux pour y faire face. Et une nouvelle fois, outre le fait qu’il s’oppose à l’endoctrinement des Guinéens par des obédiences religieuses venues de l’étranger, il a aussi abordé la question du voile intégral.

Mais comme s’il avait conscience d’aborder un sujet délicat, il s’est prémuni d’une dose de sensibilisation. Ainsi, entame-t-il le sujet :

 

Par ailleurs, se disant que les potentiels terroristes peuvent aisément se confondre à la population, se familiariser et repérer, avant d’agir, le président Alpha Condé a aussi sollicité la pleine collaboration des élus locaux.  

 »Je vous demande maintenant d’être extrêmement vigilants. Un étranger qui vient, il faut savoir c’est qui (et éventuellement le) signaler tout de suite. Il ne faut pas attendre qu’ils arrivent comme ce qui s’est passé au Mali. Ce sera trop tard. Donc, c’est maintenant que nous devons prendre des dispositions. Je vous demande de vous réunir autour du gouverneur. La sécurité est entre vos mains. Vous connaissez les bandits, vous savez où ils se cachent ; c’est dans nos quartiers, vous connaissez les gens qui ont des armes, ils sont dans vos quartiers. Ne soyez pas complices. »

Anna Diakité, www.kababachir.com


Cet article MENACE TERRORISTE : Alpha Condé réitère ses mises en garde est apparu en premier sur Portail de la communauté guinéenne.