KOUNDARA : Un calme volatile après les incidents entre militants du pouvoir et de l’opposition

Pendant que la campagne électorale connait un début timide et morose, la tension est montée d’un cran ces derniers jours, notamment à Koundara où des incidents ont éclaté entre militants du parti au pouvoir et ceux de l’opposition après des escalades verbales.
Ces affrontements ont occasionné des blessés et des dégâts matériels Importants, et les forces de l’ordre ont eu du mal à contenir la foule d’émeutiers décidés à en découdre. Il aura fallu faire appel aux services de sécurité de la préfecture voisine, Boké, pour venir à bout des affrontements, et permettre de ramener le calme dans la préfecture.
Des sources indiquent par ailleurs que des militants de l’opposition ont fait l’objet d’interpellations notamment le secrétaire fédéral de l’UFDG, le parti du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.
Lundi matin, c’ est un calme précaire qui régnait dans la ville de Koundara, après un week end d’affrontement sanglants entre militants des deux camps. Il faut rappeler que depuis le lancement officiel de la campagne électorale, ces incidents de Koundara sont les plus graves.
Mamadou Aliou DIALLO pour GCI
2015-GuineeConakry.Innfo