PRE-CAMPAGNE ELECTORALE : La RTG passe-t-elle outre la HAC ?

8-9-2015 News Kababachir
Dernièrement, de manière très tardive, la Haute autorité de la communication (HAC) avait tapé du poing sur la table pour exiger notamment de la RTG qu’elle se conforme aux lois en vigueur pour ce qui de la couverture de la campagne électorale. Cette mise en garde, jugée audacieuse, quoique tardive (encore une fois !) était notamment dictée par la sur-médiatisation par nos confrères de la RTG (version TV surtout) des actions de soutien au président Alpha Condé. Le chef de l’Etat, ses ministres ainsi que toute la kyrielle de mouvements de soutien qui gravitent dans le sillage du RPG-arc-en-ciel régnaient alors en maîtres sur la télévision nationale. Après la mise en demeure, le phénomène s’est atténué. Mais avec la tournée actuelle du chef de l’Etat en Moyenne Guinée, la mamaya a de nouveau repris.

Officiellement, la campagne électorale ne sera ouverte que d’ici la fin de la semaine. Mais pour le chef de l’Etat, cela a commencé depuis des mois. Prétextant de la nécessité de prendre contact avec les populations (comme s’il ne fallait le faire qu’à la veille des prochaines élections !), le président Alpha Condé sillonne le pays depuis des mois. Mettant notamment à contribution un hélicoptère pour se poser dans les zones inaccessibles par la route, il s’offre les bains de foule, les uns après les autres. Au passage, les torrents de promesses pleuvent. Les attaques contre les adversaires aussi. Et le relais est pris par les ministres qui, tous, semblent avoir reçu le mandat de quitter leurs postes pour participer à la bataille visant à faire réélire le chef de l’Etat. Enfin, les mouvements de soutien poussent comme des champignons.

Mais le plus ahurissant de tout cela, c’est le fait que la télévision nationale donne de l’écho à cette violation flagrante de la loi qui, par ailleurs, relève aussi d’une concurrence déloyale. Du coup, le fameux JT n’est plus meublé que par les mouvements à la couleur jaune du parti au pouvoir. En dépit de la mise en garde de la HAC, Alpha Condé règne en maître sur le petit écran. Un service qui a vocation à servir tout le monde et surtout l’intérêt supérieur du pays, se trouve ainsi inféodé à un homme. Dommage !  D’autant plus dommage que le programme de la RTG en sort particulièrement appauvri. Parce que pour le seul fait qu’un événement est de nature à soutenir le pouvoir, il acquiert le droit de diffusion chez nos confrères. Ainsi, on aura vu les cameras déployées pour des rencontres de football se déroulant sur des pelouses latéritiques du pays. En des occasions plus opportunes, les mêmes confrères sont prompts à invoquer des défaillances techniques pour ne pas assurer un service plus légitime, du point de vue de l’intérêt général.

Anna Diakité, www.kababachir.com


Cet article PRE-CAMPAGNE ELECTORALE : La RTG passe-t-elle outre la HAC ? est apparu en premier sur Portail de la communauté guinéenne.