Recomposition de la CENI : Pourquoi la mouvance rejette-t-elle Ramatoulaye Bah ?

8-9-2015 News Kababachir

Comme annoncée dans nos précédentes éditions, la mouvance présidentielle n’approuve pas la désignation de Mme Ramatoulaye Bah, comme représentant de l’UFDG au sein de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), dans le cadre de la recomposition partielle de l’institution, après le décès des deux commissaires.


Par la voix d’Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale, le député de la mouvance présidentielle explique les raisons de ce rejet.


« Nous savons que c’est à l’opposition de faire le choix, mais nous nous inquiétons du comportement personnel de leur choix, parce qu’elle (Mme Ramatoulaye Bah)  a une opposition viscérale  à l’endroit de certaines personnes de la mouvance. (…) On considère qu’un commissaire à la CENI doit être le plus impartial possible, même s’il peut être  d’obédience politique.  Mais  la personne qui doit faire ce rôle a des états d’âme personnels. Elle (Mme Ramatoulaye Bah, ndlr) a des positions personnelles vis-à-vis de la politique », a-t-il expliqué.


Alors que la présidentielle s’approche à grand pas, l’on se demande si ce rejet ne constitue pas un nouveau blocage du processus électoral en cours, devant aboutir à la tenue du scrutin présidentiel le 11 octobre prochain.


Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com



Cet article Recomposition de la CENI : Pourquoi la mouvance rejette-t-elle Ramatoulaye Bah ? est apparu en premier sur Portail de la communauté guinéenne.