Scrutin du 11 octobre : Quant la campagne électorale s’invite dans les mosquées

8-9-2015 News Kababachir

Aujourd’hui, la politique occupe une place centrale dans les esprits des guinéens et dans leurs activités quotidiennes. Alors que la présidentielle s’approche à grand pas, partout on parle politique. Au marché, dans les bureaux, dans les cafés, dans les taxis, même les lieux de culte ne sont pas épargnés de la campagne électorale pour la présidentielle du 11 octobre.


Comme vous pouvez le constater, cette mosquée (sur la photo), est la Grande mosquée de la Gare, dans la commune urbaine de Kindia. Juste à la rentrée de la mosquée, une banderole d’un mouvement du soutien du candidat du RPG-Arc-en-ciel, parti au pouvoir, le sortant Alpha Condé, qui veut briguer un second mandat de 5 ans. Ici, c’est no comment !


Doit-on parler de la politique dans la maison de Dieu ? Pourquoi les guinéens sont devenus plus politiques que les politiciens eux-mêmes ?


Alors que la campagne électorale débute officiellement le 10 septembre prochain, avec 8 candidats en lice, le scrutin du 11 octobre prochain s’annonce déterminant. Alpha Condé, le candidat sortant sera face à 7 concurrents pour le fauteuil présidentiel dont une femme et trois anciens Premiers ministres.


Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com








Cet article Scrutin du 11 octobre : Quant la campagne électorale s’invite dans les mosquées est apparu en premier sur Portail de la communauté guinéenne.