Mamou : une femme met au point une couveuse artisanale

8-4-2021 News Guineenews
Fatoumata Diaraye Bah, est une jeune dame voilée. Elle n’a pas eu la chance de dépasser le primaire. Malgré tout, elle vient de mettre au point une couveuse artisanale à son domicile pour développer son activité de l’élevage du volaille.


Rencontrée chez elle, Fatoumata Diaraye raconte ses débuts : « J’ai commencé l’élevage avec trois poules puisque mes moyens sont limités. J’avais un thermo flash avec lequel on prend la température du corps. J’ai pris la température d’une poule, l’écran a indiqué 37°. Tout de suite, j’ai eu l’idée de concevoir une caisse qui va servir de couveuse. Dans la caisse, j’ai placé au premier niveau du sable, puis j’ai mis dessus des placards à l’aide du grillage sur lesquels les œufs vont être posés. Sous les œufs, j’ai placé une lampe à pétrole pour chauffer l’intérieur de la caisse. Avec le thermo flash, je mesurais souvent la température dans la caisse pour la maintenir à 37°. Quand la température dépasse les 37°, j’éteins la lampe. Puis je rallume la lampe si la température baisse. C’est ainsi le processus jour comme nuit jusqu’au bout de 21 jours, moment de l’éclosion des poussins« , explique t-elle.


Après cette première expérience, Fatoumata Diaraye a décidé d’améliorer la couveuse artisanale en couveuse électrique  » à l’aide d’un isorel j’ai renforcé la caisse. J’ai superposé 5 placards en grillage sur lesquels on peut placer 500 œufs. J’ai remplacé la lampe à pétrole par une ampoule de 100 Watt. J’ai installé sur la caisse un thermostat pour régler la température ambiante dans la caisse entre 37.5° et 38.8° « .


Aujourd’hui, Fatoumata a son actif une petite ferme de volaille comprenant des poules pondeuses et des coquelets.