Politique générale du gouvernement : Voici les grades annonces du premier ministre

7-4-2021 News KaleNews

Le premier ministre Guinéen était ce Mercredi à l’assemblée nationale. Face aux députés, Dr  Ibrahima Kassory Fofana a décliné la politique générale du gouvernement conformément à l’article 63 de la constitution du 14 Avril 2020.





L’occasion pour le premier ministre de présenter les grands chantiers de son gouvernement guinéen pour ce nouveau mandat.





D’entrée, le chef du gouvernement s’est d’abord exprimé sur la situation sanitaire du pays et a pris l’engagement de faire en sorte que plusieurs millions de Guinéens soient vaccinés avant la fin du second semestre de l’an prochain.





« Ma déclaration de politique générale intervient dans un contexte sanitaire difficile, nous sommes à l’instar des autres pays confrontés à la crise sanitaire de Coronavirus. Au nom du président de la République, je prends l’engagement ici devant vous que plusieurs millions de nos compatriotes seront vaccinés contre la pandémie à covid-19 avant la fin du second semestre l’an prochain », a-t-il annoncé.





Autre chantier entrepris par le gouvernement pour ce nouveau mandat  concerne l’élargissement de l’accès des Guinéens au logement. Sur ce chantier, le premier ministre annonce :





« Nous avons créé l’an dernier l’Agence Guinéenne du Financement du Logement pour favoriser l’accès à la propriété immobilière. Elle commencera dès cette année à livrer ses premiers produits en logements sociaux aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays au bénéfice des fonctionnaires dont le seul salaire ne leur aurait jamais permis d’accéder à la propriété », a affirmé Dr Ibrahima Kassory Fofana.





Toujours devant les députés, le premier ministre Guinéen a insisté sur la sécurité des citoyens et de leurs biens. Sur ce point,  Dr Ibrahima Kassory Fofana reste intransigeant.





« J’insiste sur ce point, honorables députés, et je veux que ce soit très clair, la sécurité des Guinéens n’est pas négociable. Les guinéennes et les guinéens ont le droit de vivre sans craindre pour leur vie ni pour leurs biens, j’en ferais toujours, je le dis bien toujours une priorité de mon gouvernement », s’est-il engagé.





Sur la question relative à la situation des détenus politiques, le premier ministre Guinéen affirme ne rien savoir sur le fond du dossier.





« La Justice est en train de faire son travail, le temps de la justice est différent de celui de la politique. Je comprends les cris de cœurs. Croyez-moi que nous sommes aussi gênés que vous devant cette situation. Je n’en sais rien sur le fond », a-t-il martelé.





Selon le premier ministre, la volonté du gouvernement au cœur de ce mandat est de rendre meilleures les conditions de vie des Guinéens au quotidien afin que chaque Guinéen puisse ressentir les effets des performances économiques réalisées sous la gouvernance du professeur Alpha Condé.





Alhadji MINTHE