Etats des infrastructures routières en Guinée : « C’est une honte nationale » dixit Kassory Fofana.

7-4-2021 Culture ActuGuinee

Devant les députés ce mercredi 07 avril pour présenter la politique générale de son gouvernement, le premier ministre a reconnu que nos infrastructures routières sont une « Honte nationale »
Cependant, Ibrahima Kassory Fofana annonce qu’il y a un vaste programme d’urgence en exécution pour apporter un début de solutions.
« Honorables députés la problématique du développement des infrastructures concerne aussi la question des routes. En attendant vos questions, je tiens à vous dire qu’un vaste programme d’urgence est en exécution pour y apporter un début de solutions. C’est un enjeu majeur pour favoriser la mobilité des personnes et des biens c’est même un impératif économique. Le gouvernement entend poursuivre le vaste programme de réhabilitation et de construction des routes afin d’améliorer la desserte intérieur et de faciliter le déplacement vers les pays voisins » a indiqué Ibrahima Kassory Fofana.
Et d’ajouter que : « Ceux qui voyagent, observent que même la Sierra-Léone a mené sa route jusqu’à nos frontières, la Côte-d’Ivoire a fait autant, le Mali a fait autant, c’est une honte nationale. Mais le Président de la République nous demandé de laver cette honte nationale. Plus concrètement, le gouvernement envisage notamment dans son programme d’aménagement infrastructurel le revêtement en bitume de 1500 kilomètres de routes nationales et préfectorales et 825 km de voiries »
Il faut signaler qu’avec l’arrêt des travaux de plusieurs chantiers de réhabilitation et de construction des routes, plusieurs localités à travers le pays risquent d’être injoignables avec l’arrivée de la saison des pluies.





Sadjo Bah http://Actuguinee.org


L’article Etats des infrastructures routières en Guinée : « C’est une honte nationale » dixit Kassory Fofana. est apparu en premier sur Actuguinee.org.