Cour d’appel de Conakry: ce que Boubacar Diallo (Grenade) demande au juge

5-3-2021 News Guinee360

«Je ne vais plus mettre ma vie en danger car je me suis senti abandonné (…)»


Les plaidoiries ont été closes ce vendredi 05 mars, à la cour d’appel de Conakry, dans l’affaire “tentative de meurtre et détention illégale d’arme de guerre”, attribuée à Boubacar Diallo, dit “Grenade”, fervent militant de l’Ufdg.


A l’entame des débats, une incompréhension a été constatée entre le prévenu et l’un de ses conseillers. Par endroits, Boubacar a refusé que Me Thierno Souleymane Baldé plaide en sa faveur. Sur place, nous avons appris que cette décision de l’accusé fait suite à une discussion entre les deux, après l’audience précédente.


Appelé lui-même a plaidé pour sa cause par le juge, “Grenade” a fait montre d’un regret de militer pour l’UFDG et se retrouver enfin dans cet état.

« Je demande pardon! Je ne vais plus mettre ma vie en danger car je me suis senti abandonné (…)»

Il poursuit en outre: «…je suis en prison parce que je défendais une cause bien déterminée. Monsieur le président, ne prenez pas compte des rumeurs et images qui tournent autour de moi. À cause de Dieu aidez-moi à recouvrer ma liberté… », a-t-il plaidé.


Pour rappel, Boubacar Diallo dit “Grenade” a été d’abord condamné par le tribunal de première instance de Dixinn à 10 ans de prison ferme assortie de 5 ans de sûreté. Mécontents, ses avocats ont interjeté appel devant la Cour d’appel de Conakry, pour un procès en appel.

Le verdict est attendu le 09 avril prochain.


 


L’article Cour d’appel de Conakry: ce que Boubacar Diallo (Grenade) demande au juge est apparu en premier sur Guinée - Actualités - Guinee360 - Actualité En Guinée.