Un revendeur donne son avis sur l’interdiction de l’importation des véhicules de plus de 13 ans en Guinée

3-3-2021 News Le Djely

Dans un décret  rendu public hier soir, le président de la république, Alpha Condé, est revenu sur la limite de l’âge et de l’utilisation des véhicules importés en Guinée. La nouvelle disposition passe désormais à 13 ans au lieu de 8 ans comme indiqué dans un autre décret pris en décembre dernier. Au lendemain de cette décision, un reporter du Djely est allé à la rencontre d’un importateur et revendeur de véhicules d’occasion à Conakry pour recueillir son point de vue.


Convaincu que cette décision ne peut pas rester sans conséquence, Ibrahima Sory Diallo, affirme que ce sont les citoyens qui payeront le lourd tribut de cette décision. « La décision peut être appliquée puisqu’elle vient du chef de l’Etat. Mais, c’est le peuple qui va payer les frais. Si nous sommes obligés d’importer des véhicules de moins de 13 ans, on va forcément augmenter le prix. Donc, si quelqu’un voulait en faire un taxi, il ne pourra plus », explique-t-il. Et d’ajouter : « Si on vendait avant une Renault 21 à usage de taxi à 35 millions, désormais, nous allons vendre le même véhicule à 55 millions. Nous serons obligés de le vendre à ce prix pour pouvoir acheter un autre véhicule qui respecte la date limite annoncée par le président. Et ça devient un coup insupportable pour le citoyen ».


Pour éviter que le peuple ne souffre, M. Diallo propose que le chef de l’Etat mette plutôt en place des garages qui puissent veiller sur l’état des véhicules avant leur mise en circulation que d’interdire leur importation. « Je pense que le président devrait mettre des garages en place qui vont se charger de vérifier l’état des véhicules avant qu’elles ne soient mises sur la circulation. Cela va éviter aux citoyens de payer gros, et se rassurer au même moment que l’engin est apte à circuler sans causer des dégâts liés à des pannes techniques », préconise le revendeur.


Parlant de l’utilisation des véhicules de plus de 13 ans qui est également interdite désormais, il pense plutôt que cela est pratiquement impossible. « Même en Europe, il y a des véhicules de plus de 13 ans qui roulent. Mais ce sont des véhicules qui sont soumis à des visites techniques à tout moment pour s’assurer de leur état », conclu-t-il.


Ibrahima Kindi Barry


L’article Un revendeur donne son avis sur l’interdiction de l’importation des véhicules de plus de 13 ans en Guinée est apparu en premier sur Ledjely.com.