Cas Mouctar Diallo : Oyé avait déjà donné le ton

23-1-2021 News Kababachir





OyéGuilavogui, ancien ministre des Transports avait refusé le Ministère de l’Elevage, lequel était finalement donné à Roger Patrick, déchu de l’Environnement. Oyé avait donc mis toute la Basse-côte en branle, afin de faire fléchir Alpha Condé. L’option a été payante, car, ce ministre qui bat tous les records de longévité dans le gouvernement Condé s’est vu attribué le Département de l’Environnement et des Eaux et Forêts.





Un précédent venait ainsi d’être acté. Moins de 6 ans, c’est le tour aujourd’hui de Mouctar Diallo, allié du RPG de rejeter le Département qu’il occupait jusque-là. Raison invoquée : il a mouillé le maillot du référendum et du 3è mandat dans une zone hostile, notamment à Pita. Le siège de son parti, à Hamdallaye Pharmacie mis à sac. Au regard donc de tous ces risques pris, Mouctar Diallo veut un poste plus juteux, comme on le dit à Conakry. Selon des sources, il misait sur les TP de Moustapha Naité, déjà débarqué. Le poste étant déjà pourvu, Mouctar estime qu’il est floué, mais oublie que c’est cela aussi la rançon des choix hasardeux en politique.





Aux dernières nouvelles, rapporte média Guinée, on apprend que le président Alpha Condé a préféré refiler la patate chaude au Premier ministre Kasosry Fofana. Mohamed Lamine Fofana, ministre d’Etat chargé des relations avec les institutions et Mouctar Diallo doivent être à la Primature.





Si Alpha Condé cède encore, cela veut dire que n’importe qui pourra désormais revendiquer et se voir satisfait. Ce serait comme dans un cabinet de prestations.





Jeanne Fofana, www.kababachir.com