Atteinte à la liberté de la presse : 3 journalistes condamnés à Conakry

14-1-2021 News Guinee Matin

Après de multiples renvois, le tribunal de première instance de Kaloum a enfin rendu sa décision sur le procès des journalistes de la radio privée Nostalgie FM. La juridiction a condamné Thierno Madiou Bah, Ibrahima Sory Lincoln Soumah et Sidi Diallo à deux mois d’emprisonnement assortis de sursis et à 500 000 francs guinéens d’amende, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.   C’est la fin d’un dossier qui aura duré plus de deux ans au tribunal de première instance de Kaloum. Depuis septembre 2018, ces trois journalistes étaient poursuivis devant cette juridiction par Marie Luise Barry, la directrice générale du Groupe scolaire Saint Joseph de Cluny pour des faits de « diffamation, dénonciation calomnieuse et injures ». Leur seule faute est d’avoir reçu dans la célèbre émission « Africa 2025 » de la radio Nostalgie, un enseignant qui était en service dans ce groupe scolaire, et qui avait dénoncé les conditions de travail dans cet établissement.   Tout au long de la procédure, Thierno Madiou Bah,...


Cet article Atteinte à la liberté de la presse : 3 journalistes condamnés à Conakry est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.