CHAN 2021 : compte et mécompte de la préparation du Syli

13-1-2021 Sport Conakry Sports

On peut être la meilleure équipe du monde mais sans une préparation adéquate, il n’y aura rien à attendre de celle-ci, face aux autres mieux organisées dans une compétition.


Au regard de cette exigence, le Guinéen lambda sait consciemment que la fédération guinéenne de football a ignoré ces réalités pour encore jeter en pâture la sélection locale au championnat d’Afrique des nations.


Comme en 2018, la structure de Témineta a souhaité que Lappe Bangoura réitère les exploits de 2016 moyennant zéro investissement en 2021.


La Feguifoot a tardé à approuver un planning exceptionnel pour permettre encore aux Guinéens de rêver à travers cette équipe.


Les décomptes


Rien n’avait planifié à temps. À trois mois de l’ouverture de la compétition en janvier prochain, Lappé Bangoura qui poirotait sans ses joueurs a souhaité une préparation sur le plan mental et physique. En vain.


L’équipe nationale a passé les 50% de sa préparation au pays alors que Lappe Bagoura espérait un stage à Dubaï. Jusqu’à mi décembre dernier, le camp de stage n’était pas déterminé. C’est d’abord, le Gabon qui a été choisi pour sa proximité avec le Cameroun, l’hôte du CHAN 2021.


Ensuite, on a agité le planning avec deux étapes notamment Togo et Maroc pour adonner la piste de Libreville. Au finish, sur la demande de la Feguifoot, l’étape du Togo sera annulée pour privilégier le Maroc avec un climat totalement en déphasage avec le Cameroun.


Compte : 2 matchs avec le Maroc


Deux matchs amicaux de haute facture et d’enseignement avec les Lions de l’Atlas qui s’est soldées en autant de défaite à Rabat à permis au Syli de se remettre en cause. Le timing de quatre jours d’intervalle entre les deux matchs était déterminant pour le staff technique guinéen.


Battue à l’aller le 8 décembre (2-1), la Guinée n’a pu redresser la barre lors du deuxième round (1-0). Lors de la première manche, il a fallu attendre 99 minutes pour voir les Lions de l’Atlas s’imposer. Après le passage d’un coach en préparation en match  à leur l’hôtel, on a retrouvé une équipe du Syli plus motivé et très en place.


Sauf qu’il a très tôt encaissé un but matinal inscrit par meilleur buteur du CHAN 2018, l’inévitable Ayoub El Kaabi (1-0, 6’). Le pressing haut des poulains de Lappe Bangoura a poussé les Marocains a multiplié les fautes pour concéder l’expulsion d’Adam Ennaffati e seconde période.


Ainsi entre les deux rencontres, en dépit de la double défaite, il y a de quoi se satisfaire de la performance du Syli.


Il va falloir garder ce cap pour évacuer le stress et la peur …


Par Moysekou, Bruxelles  

The post CHAN 2021 : compte et mécompte de la préparation du Syli first appeared on Conakrysports.com.