Réunification des deux SLECG : « la question n’a pas lieu d’être », tranche le camp Aboubacar Soumah

13-1-2021 News Guinee Matin

Le symposium organisé le 6 novembre 2020 au palais du peuple de Conakry pour rendre hommage à Louis M’Bemba Soumah (un pionnier de l’USTG), avait sonné comme la fin des divisions qui minent le mouvement syndical guinéen. Après les accolades entre Abdoulaye Sow et Abdoulaye Camara, les secrétaires généraux des deux factions rivales de l’USTG, ce fut au tour de Kadiatou Bah et Aboubacar Soumah, les secrétaires généraux des deux versions du SLECG. Ces responsables syndicaux avaient promis d’enterrer la hache de guerre et d’unifier leurs organisations.   Mais plus de deux mois plus tard, ces annonces faites sous l’effet de l’émotion peinent à se concrétiser. En ce qui concerne le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, la réunification annoncée semble d’ailleurs impossible à réaliser. Car le camp Aboubacar Soumah ne reconnaît pas l’existence d’une autre version du SLECG. C’est Amara Mansa Doumbouya, l’un des responsables de la communication de l’organisation syndicale, qui l’a fait savoir dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com hier, mardi 12 janvier...


Cet article Réunification des deux SLECG : « la question n’a pas lieu d’être », tranche le camp Aboubacar Soumah est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.