Rentrée scolaire/crise sanitaire: Quel climat chez les commerçants au Grand Marché de Madina ?

30-11-2020 News KaleNews

Contrairement aux années antérieures, la rentrée scolaire de cette année n’a pas d’engouement chez les commerçants. Au grand marché de Madina, les commerçants des fournisseurs scolaires parlent du non marché.





Selon N’Kony Bangoura, vendeuse des tenues et autres matériels de l’école, cette situation est due au bouleversement des programmes survenus au cours de l’année précédente.





« Cette année, il n’y a pas assez de vente parce que l’année passée avec cette pandémie les enfants n’ont pas suivi les cours normaux et beaucoup ont des anciennes tenues avec eux ».





Quant aux prix des fournitures scolaires, N’Kony fait comprendre : «  Il n’y a pas eu d’augmentation de prix cette année, rien a changé. On revend la tenue, le coton un mètre à 20.000gnf et les tissus à 15.000gnf. Les cahiers nous les prenons à 160.000gnf et nous les revendons à 15.000gnf par paquet », a-t-elle fait savoir.









Par contre, cet autre vendeur soulève la hausse du prix du sac sur le marché : « Le prix a varié, parce qu’ en gros ils ont augmenté un peu sur les prix. Si on prenait avant un sac à 70. 000 GNF, actuellement on nous donne à 80.000 GNF, et ce qu’on nous donnait à 75.000 GNF est allé jusqu’à 95.000 GNF. Donc quand les clients viennent, ils disent des prix qui ne nous sont pas favorables ». a précisé Mohamed Saliou Keita.









Mansaré Naby Moussa