MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école

28-11-2020 News Le Djely

Le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) a procédé ce samedi 27 novembre 2020 au lancement de la campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école et le recrutement des enfants au CP1, en prélude à la rentrée académique pour l’année 2020-2021, qui aura lieu ce mardi 1er décembre. L’occasion a été également mise à profit pour présenter les résultats du dépistage massif effectué par l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS) au niveau dudit département : sur 3 052 personnes dépistées, seules 11 ont été testées positives.


A l’entame de ses propos, Dr Alpha Amadou Bano Barry, ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, a fait cas de l’impact du COVID-19 sur la précédente année académique. « Une autre année scolaire débute, avec toujours la pandémie (du COVID-19) dans le monde. Nous devons y faire face avec intelligence, solidarité et respect des gestes barrières », a-t-il invité.


Selon lui, cela devrait se matérialiser par un certain nombre de comportements comme : « porter son masque, se laver les mains régulièrement, tousser dans son coude, ne pas se serrer les mains et bannir les accolades à l’occasion du retour à l’école ». « Ce sont des mesures simples et efficaces pour se protéger et protéger les autres », a-t-il ajouté.


Poursuivant son intervention, il a rassuré que les mesures sanitaires éditées par l’ANSS et le Conseil scientifique sont encore en place dans les établissements scolaires. « Nous avons aussi, en plus, obtenu l’appui du gouvernement pour procéder au dépistage des enseignants qui interviennent dans les écoles avec des gros effectifs dans les communes de Conakry. Sur les 3 052 qui ont été testés (au nouveau coronavirus), il y a eu 11 cas positifs qui sont pris en charge par les services techniques de l’ANSS », s’est réjoui Dr. Bano Barry.


Enfin, le ministre a invité les parents d’élèves à inscrire tous les enfants aptes à étudier. « Les tables bancs pour vos enfants, les nouveaux et ceux qui transfèrent sont à la charge de l’Etat. Chers parents d’élèves de Guinée, la craie est déjà livrée dans les structures déconcentrées pour être acheminée dans les écoles. Les papiers pour les transferts ne sont pas payants », a-t-il insisté. En outre, il a annoncé l’opérationnalisation des établissements rénovés et certains en cours de construction ainsi que le recrutement de nouveaux enseignants.



Hawa Bah



L’article MENA : une campagne de sensibilisation pour le retour massif des élèves à l’école est apparu en premier sur Ledjely.com.