GUINEE/Présidentiel 2020: la HAC invite les journalistes déployés sur les faits.

18-10-2020 News Guinee Time

Conakry-Guinée: Dans un entretien accordé ce Dimanche 18 octobre 2020 à la Synergie des radios et télévisons  privées de Guinée  »FM Guinée Présidentielle 2020 », Le président de la Haute Autorité de la Communication encourage les reporters déployés sur le terrain à faire une couverture responsable.





Sur un plateau de Télévisions et Radios synchronisées, Boubacar Yacine Diallo invite les journalistes déployés à un traitement responsable des informations recueillies sur le terrain. Pour lui, cette journée doit être une journée de vote et non de propagande.





L’ancien Ministre de la communication a tout d’abord exprimé le constat qu’il a fait sur le terrain de Matoto à Kaloum en passant par Ratoma. selon lui, un calme olympien qui règne dans ces localités sillonnées « Des électeurs très disciplinés, un service d’ordre qui comprend, qui vérifie et qui permet à ceux qui ont des laissez-passer de circuler et de faire retourner ceux qui ne l’ont pas sans brutalité. Je pense qu’au total, les choses se passent très bien » ,a- t-il constaté.





Aussi, il apprécie le déroulement de la synergie. Boubacar Yacine Diallo a également mentionné les attentes de la population au terme de cette synergie .«  La Haute Autorité de la Communication est une instance de régulation des medias. Parmi les rôles, c’est déjà de faire la promotion et la protection des journalistes et des medias. Et la meilleure façon de protéger les journalistes, c’est qu’eux-mêmes remplissent les conditions de leur sécurité. Le journaliste est le Premier qui assure sa propre sécurité, premièrement en ne se mêlant pas de ce qui ne lui regarde pas. Le journaliste focalise son attention sur les faits et sur les acteurs. Aujourd’hui il y’a plusieurs candidats qui sont des acteurs et il y’a les faits qui concernent  le déroulement du processus. Les journalistes donc, déployés sur le terrain doivent beaucoup plus travailler sur les faits et les commentaires suivront. Le rôle du reporter est de rendre compte de ce qui a vu, beaucoup plus ce qu’il a vu que ce qu’il a entendu. Sauf  s’il était témoin oculaire et que ce qui lui a été rapporté mérite de vérification très pertinente sinon il pourrait être induit en erreur. Parce qu’il y’a toujours des gens qui  ont la vocation de tromper les medias de leur faire dire ce que eux ils souhaitent.  Je suis sur que les reporter qui sont sur le terrain vont ignorés ce genre de messages ou de propagande. Aujourd’hui n’est pas une journée de propagande, c’est une journée de vote »,a martelé le patron de la HAC.





Propos décryptés par Moise Rama Fils