Kindia : les transporteurs refusent d’appliquer les nouveaux tarifs de transport

24-9-2020 News Guinee Matin

Bien que saluée par de nombreux citoyens, la baisse des frais de transport ne fait pas l’unanimité en Guinée. Certains transporteurs refusent de respecter la décision de la présidence de la République, demandant le retour aux tarifs qui étaient en vigueur avant l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. C’est le cas des chauffeurs qui roulent sur la ligne Kindia-Conakry. Ces derniers exigent aux passagers de payer près du double du prix normal, a constaté un correspondant de Guineematin.com à Kindia. Ce jeudi, 24 septembre 2020, la situation est tendue à la gare routière de Kindia. Chauffeurs et passagers se disputent régulièrement autour des frais de transport. Selon le communiqué de la présidence de la République rendu public mardi soir, les passagers qui quittent Kindia pour Conakry doivent payer désormais 30 000 francs, car c’est le prix qui était pratiqué avant l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, le 26 mars dernier. Mais les transporteurs refusent catégoriquement de se plier à cette décision. Au lieu de 30 000 francs, ils exigent aux passagers de...


Cet article Kindia : les transporteurs refusent d’appliquer les nouveaux tarifs de transport est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.