Labé : l’UFDG débute la campagne électorale de façon rassurante

22-9-2020 News KaleNews

Trouvé au siège de la fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée à Labé, le directeur de Campagne pour la présidentielle du 18 Octobre 2020 nous a confié ceci « l’UFDG se prépare très bien à Labé. Comme vous le savez, Labé c’est le bastion de l’UFDG. On a déjà commencé la campagne. Avant le 18 septembre date du début de la campagne, nous on s’était retrouvé pour faire ce qu’il fallait faire. Donc on a mis en place le directoire de campagne et toutes les commissions et la coordination. C’est comme ça on a l’habitude de faire pour gérer tout le processus électoral. Donc nous avons commencé le travail et on a mobilisé toutes les personnes ressources, les membres du bureau fédéral, les comités fédéraux des jeunes et des femmes, les sections bref tous les organismes du parti. Tout ce passe très bien, ya une ambiance électrique » introduit, Mamadou Aliou Sampiring Diallo.





C’est par une sonorisation tournante que l’UFDG de Labé a entamé la campagne électorale. Objectif premier inviter et sensibiliser les militants et sympathisants du parti que dirige Cellou Dalein Diallo d’aller récupérer leurs cartes d’électeurs.





« Actuellement on est entrain de distribuer les cartes d’électeurs et nous avons envoyé des jeunes pour suivre e déroulement du processus dans les quartiers. Pour le moment il ya une avancée significative par rapport à cette récupération des cartes d’électeurs. On voudrait que d’ici les 23 et 24 septembre que tous les électeurs soient munis de leurs cartes », souhaite le directeur de campagne de l’UFDG à Labé. Avant d’ajouter qu’actuellement ils tiennent des débats sur les antennes des médias locaux afin d’expliquer aux populations l’importance de ce scrutin présidentiel.





En outre Mamadou Aliou Sampiring Diallo rappelle le triste souvenir des élections présidentielles de 2010 et de 2015, « vous savez en 2010 on a participé à notre première élection. Sur 24 candidats, le candidat de l’UFDG est venu largement en tête avec 44% devant 24 candidats et le second s’est contenté de 18%. Malheureusement on suivi tout ce qui s’est passé en 2010, cela nous a donné beaucoup d’expérience. En 2015 c’est Alpha qui a organisé les élections et ils ont dits qu’ils ont organisé pour gagner. Maintenant tout cela est normal car c’était un candidat qui était légal », affirme le er vice maire de la Commune Urbaine de Labé





S’agissant du scrutin présidentiel de cette année (2020), le responsable fédéral chargé de la communication de l’UDFG déclare que même avec 5% de voix, sa formation politique réclamer sa présidence car le candidat du parti au pouvoir (Alpha Condé) est un candidat illégal. « Mais en 2020 ici même si nous avons 5% des voix, nous allons réclamer notre présidence parce qu’on considère que le candidat aujourd’hui qui compéti avec nous est un candidat illégal. Il est à son 3ème mandat. La constitution avec laquelle il avait juré, interdit un 3ème mandat. Donc ce qui veut dire qu’il a tout taillé sur mesure, il a fait voter une nouvelle constitution que nous ne reconnaissons pas. Donc nous partons aux élections avec d’abord un candidat illégal mais également un candidat qui est là à pour diviser les guinéens », charge le directeur de Campagne de la première force politique à Labé.





Pour le scrutin présidentiel de cette année, le parti politique (UFDG) que dirige Cellou Dalein Diallo a pour slogan nous a confié, Mamadou Aliou Sampiring Diallo « Unir pour Servir ».









Labé Boubacar Timbo Diallo, Correspondant Régional