Transport : L’Union Nationale des Elèves et Etudiants tape sur la table

22-9-2020 News KaleNews

Après les manifestations des étudiants des universités de Gamal Abdel Nasser et de Sonfonia pour exiger la baisse des tarifs des transports, l’Union nationale des Elèves et Etudiants Patriotes de Guinée (UNEEP) se fait entendre. C’était à l’occasion d’une conférence de presse tenue ce mardi 22 septembre.





Dans sa déclaration, Lanciné Konaté, président de l’UNEEP a, après avoir fait le point sur la situation, demandé à l’Etat d’accéder à la  revendication des élèves et étudiants de Guinée.





  « Le constat révèle aujourd’hui que toute la population souffre énormément du coût élevé du transport et surtout les élèves et étudiants qui ne comptent que sur le soutien financier des parents qui tirent le diable par la queue, et d’autres sur une prime qui est loin de pouvoir combler l’achat des documents dont ils ont besoin.





L’UNEEP-GUINEE s’inscrivant dans son rôle traditionnel de syndicat des élèves et étudiants par ma voix demande à l’autorité en charge du transport en particulier et I ‘Etat en général de bien vouloir prendre en compte les revendications des étudiants des universités Gamal Abdel Nasser de Conakry, de General Lansana conté de Sonfonia et ceux de toutes les universités du pays en générales, en allégeant le transport dans le strict respect des mesures barrières de la pandémie de Covid-19 »,  a-t-il déclaré





Le président de l’UNEEP a aussi demandé aux élèves et étudiants de garder le caractère pacifique des revendications





« Par ailleurs, nous invitons les élèves et étudiants de toujours garder le caractère pacifique et civique dans toutes revendications en privilégiant le dialogue entre leurs syndicats et les autorités étatiques » a-t-il martelé





L’union nationale des élèves et étudiants patriotes de Guinée n’exclut pas des manifestations de toutes les universités de Guinée si toutefois leur revendication n’est pas prise en compte », rajoute-t-il.





Alhadji Minthé