Mariam Sow se confie sur les violences qu’elle a subies « L’artiste Sidiki Diabaté m’a séquestrée durant 2 mois » (photos sont choquantes)

20-9-2020 Culture ActuConakry

Plus les jours passent, plus les révélations tombent. Sidiki Diabaté est de plus en plus dans la tourmente suite à l’affaire de la jeune femme qui l’accuse désormais de violences conjugales.





Nous vous en informions à Gnadoè il y a quelques jours, Mariam Sow (guinéenne vivant au Mali), encore connue sous le pseudo Mamasita, a été aperçue sur des photos terrifiantes. Photos sont les internautes se servent pour accuser le prince de la Kora de violences. Ce dernier l’aurait frappée à plusieurs reprises durant leur relation.





Elle s’est exprimée durant une émission radio en direct ce 17 septembre





Interrogée sur le plateau de l’émission Les Grandes Gueules de la chaine Espace Guinée, elle a révélé les détails de cette affaire et sa version des faits.





Tout d’abord concernant les photos qui ont circulé et qui montrent le corps tuméfié d’une jeune fille, la jeune femme confirme qu’il s’agit bel et bien d’elle. Mais que les images datent d’il y a un an environ et qu’elle ne sait pas comment elles se sont retrouvées sur le net. Elle assure ne pas les avoir diffusées.





Ensuite, elle affirme que leur relation date de 7 ans déjà et que la famille tout comme les amis de Sidiki la connaissent très bien. Les violences, elle les a subies plusieurs fois, et certaines étaient pires que sur les photos. Elle affirme qu’il la battait même avec des rallonges électriques. Mais elle est restée par amour, pensant que Sidiki allait changer.





Enfin, elle révèle devant ses auditeurs ébahis, qu’elle a été séquestrée pendant deux mois dans une maison avec un gardien par Sidiki. Et qu’elle a réussi à s’échapper finalement. Actuellement soutenue par des organismes des droits sociaux au Mali, elle compte porter plainte aujourd’hui même.





Beaucoup de questions se posent









Ces informations graves sont révélées peu après le démenti formel du manager de Sidiki Diabaté qui affirme ne pas connaître Mariam Sow et estime que ces accusations n’ont pour seul but que de nuire à son artiste.





Questionnée sur le fait qu’elle s’est tue depuis longtemps, Mariam Sow affirme que c’est uniquement par amour. Elle supposait que Sidiki la battait par jalousie et donc que cela lui passerait forcément à un moment. Mais désormais elle en a marre et trop c’est trop.





Tandis que certains la soutiennent, d’autres estiment qu’elle cache quelque chose ; estimant qu’il y a trop de zones d’ombre dans son histoire. Les photos dévoilées par hasard, l’agression datant d’il y a un an, l’accusation de séquestration sans preuves … Pour d’autres encore, elle fait peur à Sidiki pour qu’il vienne lui demander pardon.





Cependant une chose est sûre, ces accusations écornent sérieusement l’image de Sidiki Diabaté, lui l’artiste chéri des femmes, qui chante leur beauté et leur amour. Nul ne sait pour l’instant ce qu’il pense de la situation puisqu’il ne s’est pas encore exprimé.





Suivez-nous pour ne rien manquer de la suite de cette histoire.


L’article Mariam Sow se confie sur les violences qu’elle a subies « L’artiste Sidiki Diabaté m’a séquestrée durant 2 mois » (photos sont choquantes) est apparu en premier sur Actuguinee.org.