TAKANA ZION : « À partir du 18 octobre, Alpha Condé ne sera pas mon président »

16-9-2020 News Le Djely

A un mois de l’élection présidentielle du 18 octobre, les voix continuent de s’élever contre la candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat. Intervenant dans l’émission « Les Grandes Gueules » de radio Espace FM, le reggaeman guinéen Takana Zion a appelé à voter contre le président sortant. 


« Avec tout le respect que j’ai pour le Pr. Alpha Condé qui est un grand-père ou un père pour nous, nous ne sommes pas pour son troisième mandat. Il est certainement manipulé par des personnes qui sont autour de lui. Le peuple est fatigué de tout ça. Les gens ne le font pas pour Alpha Condé », a-t-il déclaré.


S’agissant de la campagne en faveur de la candidature du président Alpha Condé qui se fait en longueur de journée à coup de milliards de francs guinéens, Takana Zion a indiqué : « Si vous voulez maintenant dépenser de l’argent, continuez à gaspiller. On va manger, on va manger, on va manger, après les urnes vont parler. [En tout cas], à partir du 18 octobre, après le vote, Alpha Condé ne sera pas mon président. C’est ça ! Nous, on ne sera pas confinés. Ce sont eux qui vont rester confinés dans leurs bureaux avec leur maladie et ils n’auront qu’à aller se soigner là-bas en Europe, parcequ’ils n’ont pas construits des hôpitaux descents pour soigner leur population. Nous ne sommes pas avec ce système-là, il faut que les gens apprennent à dire la vérité à Alpha Condé : il a 92 ans. Il n’a aucune capacité, ni physique, ni morale, ni intellectuelle pour diriger la Guinée. Il faut que ça s’arrête. Nous avons parlé de 1 000 manières, on s’est soumis, j’ai même fait des vidéos pour demander pardon, pour faire appel à sa sagesse en tant que personne âgée pourqu’il comprenne les souffrances du peuple. On est entre 12 et 14 millions de citoyens guinéens, Alpha Condé n’est pas le seul guinéen capable. Il y a beaucoup de personnes capables de diriger. Après les escrocs, les hypocrites, te diront qu’à part Alpha Condé il n’y a personne. Mais à part Alpha Condé, moi-même je peux diriger, Guirassy (le PDG du groupe Hadafo Médias auquel appartient la radiation Espace FM, ndlr) le peut ; n’importe quel guinéen qui a une certaine éducation et qui connait les souffrances, les réalités du pays, peut diriger la Guinée. Il faut que ça s’arrête. Aujourd’hui, l’homme propose mais Dieu dispose. Ce n’est même pas certain que les élections aient lieu (le 18 octobre), parceque là ils sont en train de s’entêter à aller au bout de leurs idées, à forcément vouloir briguer ce troisième mandat, organiser les élections et brigander le peuple, intimider les gens, violenter nos mamans. Ils sont sont en train de se battre avec l’éternel, et personne n’est ami avec l’éternel. Le pouvoir de l’homme n’est que passager, alors il est inutile de se dresser devant des gens qui sont déjà au bout de leur souffle. Moi, je ne m’accroche pas sur un arbre tombant et je ne parie pas sur un cheval qui a un pied cassé. Donc, je ne peux pas voter Alpha Condé et je conseille à tous mes fans et à toutes les belles personnes, aux bons citoyens guinéens, de ne pas voter pour Alpha Condé. S’ils vous donnent de l’argent, du riz, mangez-le. Mais ne votez pas pour ce vieillard parce qu’il risque de compromettre l’avenir de nos enfants et des futurs générations de la Guinée. Il faut que ça s’arrête ! Il faut que ça s’arrête ! Il faut que ça s’arrête Guirassy », a fustigé le chanteur avec un semblant de sanglots.


Selon Takana Zion, les artistes sont en train de mourir de faim en Guinée parce qu’ils n’arrivent pas à travailler. « Les artistes n’ont pas de concert, ils ne sont invités nulle part. Ils sont obligés d’aller de bureau en bureau pour vivre. Il y a quelle dignité dans ça ? Ils veulent tuer tout le peuple. Aucun secteur ne bouge. Ils nous disent “wô hâ Lou hâ wali ra gnôhô”. Il a commencé quel travail qu’il va terminer ? Est-ce qu’il a même commencé un travail ? Alpha Condé a commencé quel travail ? Au lieu de nous construire une université pour qu’on puisse donner une éducation décente à nos enfants, ce sont des hôtels qu’on nous construit pour qu’on termine tous comme des bordels et on va passer toute notre vie dans cette perversité. Que Dieu nous sauve de ces mécréants-là », a t-il conclu.


Hawa Bah


 


L’article TAKANA ZION : « À partir du 18 octobre, Alpha Condé ne sera pas mon président » est apparu en premier sur Ledjely.com.