Une cour africaine ordonne à la Côte d’Ivoire de surseoir à tous les actes pris à l’encontre de Guillaume Soro

15-9-2020 News Le Djely

Au lendemain de l’arrêt de la Cour constitutionnelle annonçant les candidatures retenues pour l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre prochain, c’est un nouveau rebondissement qui intervient dans l’affaire judiciaire opposant Guillaume Soro, l’un des aspirants à la présidence de la République écartés, et l’Etat de Cote d’Ivoire. En effet, dans une décision rendue publique ce mardi 15 septembre 2020, la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) ordonne à l’Etat ivoirien de sursoir à l’exécution de tous les actes pris à l’encontre du requérant Guillaume Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la cour sur le fond de la cause. Retrouvez l’intégralité de la décision de la juridiction africaine ici.


L’article Une cour africaine ordonne à la Côte d’Ivoire de surseoir à tous les actes pris à l’encontre de Guillaume Soro est apparu en premier sur Ledjely.com.