Conakry : Un boutiquier, accusé de viol sur plusieurs fillettes du quartier

17-8-2020 Culture ActuConakry

La soixantaine, Amadou Benthè Diallo, gérant d’une boutique au quartier Hamdallaye-Concasseur (Ratoma), est accusé de viol par attouchements sur plusieurs mineures du quartier. Il a été présenté à la presse, ce lundi 17 août, par la Brigade Spéciale de Protection des Personnes Vulnérables (BSPPV) de la Bellevue.





Adjudant-chef Souleymane Camara, en charge de l’enquête, annonce que Benthè Diallo aurait fait au total, 4 victimes. Mais c’est seulement les parents de KD, 9 ans et HS, 12 ans, qui ont eu le courage de venir se plaindre.





Parlant du dernier cas qui a d’ailleurs conduit à l’arrestation du présumé violeur, adjudant-chef Camara a fait savoir : « c’est la fille KD, âgée de 9 ans qui était allée à sa boutique pour acheter du pain aux environs de 22 h. C’est ainsi que M. Benthè a introduit la petite fille dans sa boutique, lui a proposé des petits bonbons, il a descendu le caleçon et a commencé à faire des attouchements. Comme la fillette commençait à mettre du temps, sa maman prise de peur, est allée à la recherche de sa fille. C’est ainsi qu’elle a pris M. Amadou Bintè en flagrant délit avec la fillette qui était à moitié nue. Vu qu’il se faisait tard, la dame a gardé son sang-froid et le lendemain, elle a rendu compte à son mari. Ce dernier a porté plainte à l’escadron N°2 de Hamdallaye qui procédé à l’arrestation. »





Selon Mamadou Kaba Diallo, père de KD, « l’acte s’est passé depuis le lundi 10 août. C’est seulement le mercredi aux environs de 9h que ma femme m’a informé de ce qui s’est réellement passé, sous prétexte qu’elle avait peur. C’est ainsi que j’ai contacté l’escadron numéro 2 de Hamdallaye dont les agents ont procédé à l’arrestation du vieux. La gendarmerie m’a également recommandé d’aller faire un test à ma fille. Et le test a révélé effectivement que ma fille a été violée. Suite à cela, plusieurs autres familles ont déclaré que leurs enfants et été victime de cette pratique ».





Interrogé, Amadou Benthè Diallo, nie bloc les faits qui lui sont reprochés. « Je n’ai pas touché la fille, je n’ai pas pensé à cela », s’est-il défendu.





Il estime que les parents de la fillette lui doivent de l’argent, « raison pour laquelle, ils ont créé un tel problème ».





Mohamed Soumah pour Guinee7.com


L’article Conakry : Un boutiquier, accusé de viol sur plusieurs fillettes du quartier est apparu en premier sur Actuguinee.org.