Pita/ Un match de football interrompu, les jeunes y voient de l’injustice

16-8-2020 Sport Guinee7

Ce Samedi 15 août 2020, pendant que le Soya star de Pita, recevait son homologue FC Dian Bobo Baldé De Labé, pour le compte d’un match amical au terrain de six de Pita, c’est un pickup rempli de bérets rouges qui a fait irruption dans le stade pour interrompre le match a constaté un reporter de Guinee7.com sur place.





Pendant que tout était bien parti dans cette rencontre, qui, il faut le rappeler, était un match retour entre les deux clubs informels, qui ont joué le match aller au stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé il y a quelques jours, les deux équipes ont reçu la visite d’un pickup de bérets rouges lourdement armés pendant la deuxième période.





Approché par un reporter de Guinee7.com, le chef de l’équipe d’intervention a laissé entendre qu’il a reçu l’ordre du préfet d’interrompre le match et de faire quitter tout le monde sur les lieux. Il nous a aussi signifié qu’il ne savait pas si leur intervention, s’inscrivait dans le cadre de faire respecter les mesures d’urgence sanitaire liées au COVID-19 ou pas.





Interpellé sur la question, Baba Alpha, organisateur de ce match amical, parle d’un règlement de compte, orchestré par la nouvelle équipe du district spécialisé de football de Pita. « Ce n’est pas à cause du COVID-19 ; sinon toutes les boites de nuit de pita fonctionnent au vu et au su des autorités, les maquis, les marchés, tout fonctionne et personne ne pipe mot. C’est le district qui a orchestré tout cela, parce que tout simplement, nous avons pris nos distances de la nouvelle équipe. Pendant les élections qui viennent de se passer au sein de ce district de football, on était aussi candidat, mais ils (NDLR, les membres de la nouvelle équipe) avaient remporté les élections, on reconnait le bureau, mais nous on travaille pour l’atteinte de nos objectifs, et depuis lors, ils nous mettent les bâtons dans les roues… depuis qu’ils ont appris qu’on a un match amical ici, ils menaçent de saboter le match et voilà le résultat. C’est déplorable que des personnes censées ouvrer pour le développement du football se comportent de la sorte. Le terrain là n’appartient pas au district de football, c’est pour tous les jeunes de Pita. S’ils pensent nous décourager, qu’ils se détrompent »  





Le préfet de Pita, Kalidou Keita qui nous a reçus à sa résidence, motive sa décision, par l’état d’urgence sanitaire qui a été prorogé par le chef de l’Etat. Il dit ignoré le différend qui existe entre les jeunes acteurs du développement du football local, et le district préfectoral de football. Il promet d’approcher les belligérants les jours à venir.





Sam Samoura de retour de Pita pour Guinee7.com    


L’article Pita/ Un match de football interrompu, les jeunes y voient de l’injustice est apparu en premier sur Guinee7.com.