Koundara : arrêtés à Sarébhoïdho il y a 5 mois, les opposants au 3ème mandat libérés

8-8-2020 News Guinee Matin

Cinq mois après leur arrestation et leur détention à la prison civile de Koundara, les partisans du Front National pour la Défense de la Constitution ont été remis en liberté dans la matinée de ce samedi, 8 août 2020, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters. Arrêtés et déférés à la prison civile de Koundara depuis la veille du controversé double scrutin du 22 mars dernier et les jours qui ont suivi, les opposants à un troisième mandat d’Alpha Condé dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho ont tous recouvré leur liberté ce samedi. Joint au téléphone par Guineematin.com, Mamadou Dian Diallo, le secrétaire administratif du conseil sous-préfectoral de la jeunesse de Sarébhoïdho et membre du FNDC, a expliqué ce qui a prévalu à leur libération. « Effectivement, ils ont été libérés ce matin. Au total, ils étaient sept personnes ; mais, deux d’entre eux avaient été libérées il y a un mois parce qu’ils étaient malades. Ils avaient bénéficié d’une liberté provisoire. Et, aujourd’hui, les cinq autres ont été...


Cet article Koundara : arrêtés à Sarébhoïdho il y a 5 mois, les opposants au 3ème mandat libérés est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.