Mort subite d’un homme dans un minibus à Conakry : la police livre les premiers éléments de ses enquêtes

4-8-2020 News Guineenews

Un homme a trouvé la mort dans un véhicule de transport en commun dans la matinée de ce mardi 4 août, a appris Guinéenews de sources officielles. Selon nos sources, cette mort est survenue aux environs de 5 heures du matin.


Une information corroborée par le capitaine Maméry Camara, officier de Police judiciaire à la Direction centrale de la Police judiciaire, informé par sa hiérarchie de cette découverte de cadavre et mis sur le coup.


« C’est à partir de là que je me suis rendu sur les lieux. Il s’agit d’un monsieur d’environ 1m 70, de teint clair. Il s’est embarqué dans un minibus au rond-point de Matoto, dans les environs de 5H 30 du matin. Le minibus quittait Madina. Arrivé à Matoto, le monsieur a signalé et il a dit qu’il partait à Enta. Chemin faisant, entre Matoto et Sangoyah, certainement, il a eu un malaise et il s’est étalé dans le minibus à bord duquel il y avait plusieurs femmes », nous relate l’officier qui ajoute que ce sont les cris de ces femmes qui ont alerté le chauffeur. Celui-ci s’est par la suite dirigé avec tous les passagers de son minibus à la Gendarmerie d’Enta. Là, il sera ordonné d’aller au PA de Sangoyah où un médecin a attesté la mort.


A l’heure qu’il fait, le corps se trouve à la Protection civile de Matoto où la Police s’active dans la recherche des parents du défunt. Au terme de la fouille systématique du sieur décédé, il ne portait aucune pièce d’identité, encore moins un téléphone. Toutefois, dans son sac, il a été retrouvé des paires de chaussures, des lames, des aiguilles et des fils. « Ce qui porte à croire qu’il était certainement un cordonnier », estime le capitaine Camara.