BAC 2020 : les 830 exclus situés sur leur sort

La situation des 830 exclus du baccalauréat continue de faire polémique dans le milieu éducatif. Les exclus et leurs encadreurs qui espéraient à un revirement de dernière minute du nouveau patron du MENA, viennent de réaliser que rien ne semble être en leur faveur du moins, selon les explications apportées par Abdoulaye Diarougha Diallo.


Il évoque le non respect du cycle par les concernés qui ne sont pas en règle : 《Ce sont des gens qui ont présenté leurs candidatures alors qu’ils n’ont pas suivi le cycle régulier des cours. Pour être candidat au baccalauréat, il faut être officiellement inscrit dans une école privée ou publique, avoir suivi normalement le cursus et être en classe terminale, ou avoir fait deux fois la terminale. Et pour être en terminale, il faut avoir été admis au BEPC, avec un diplôme à l’appui, passer par la onzième ensuite, la douzième année pour enfin être candidat au bac en terminale. Donc, ce sont des candidats qui ne sont pas réguliers. Ils veulent faire le BAC, mais ils ne sont pas dans les règles.》a éclairé Diarougha Diallo.



Aliou BAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info