Présidentielle 2020 : Ousmane Kaba investi candidat de son parti à l’élection du 18 octobre prochain

1-8-2020 News Conakry Infos

En marge de sa convention nationale ; parti PADES a  désigné samedi à son siège à Nongo, le président sortant Ousmane Kaba, candidats de l’élection présidentielle prévue le 18 octobre prochain.


Investi candidat à la prochaine échéance électorale, Ousmane Kaba s’est engagé à mériter la confiance, à apporter à la demande sociale et les objectifs à long terme du développement socioéconomique du pays.


Selon lui, une fois élu, le programme gouvernemental sera axé essentiellement sur la capacité de trouver un équilibre à la demande sociale autour de la croissance économique.


« Conformément à notre projet de société, nous allons mettre en œuvre une croissance durable, forte et équilibrée tout en mettant l’accent sur les pauvres et les personnes vulnérables. Il faut rétablir et consolider la stabilité macroéconomique, asseoir un environnement attractif des affaires, ériger la bonne gouvernance en système de gouvernement et renforcer l’intégralité économique avec les pays africains. Cet environnement attractif nous permettra sans aucun doute d’attirer des investissements, réaliser les grands projets de développement et développer les secteurs porteurs de croissance. », a déclaré le président du PADES, Ousmane Kaba.


En outre, il a accusé le pouvoir de violations répétées des droits de l’homme, l’insécurité et la violence qui minent les fondements de la nation.


Derrière ce sombre tableau se cachent, selon Ousmane Kaba, une frange de la population dont les aspirations sont contrariées par un système de gouvernance qui ont conduit à la diminution du pouvoir d’achat de millions de pauvres et la détérioration vertigineuse du taux de chômage, en particulier chez les jeunes.


« La Guinée peut se porter mieux si elle est dirigée par un président de la république qualifié pour la fonction. », a-t-il souligné.


Enfin, Ousmane Kaba a exhorté les militants de son parti à prendre la responsabilité pour emmener le parti PADES à la tête du pays à l’issue de la prochaine élection présidentielle, prévue pour le 18 octobre 2020.



Facely Diawara