Tabaski au village : plutôt la morale que la Covid-19 dans les sermons

1-8-2020 News Guinee Matin

A l’instar des autres localités du pays, les populations de la commune rurale de Koumbia, relevant de la sous-préfecture de Gaoual, ont célébré la Tabaski ou la fête du mouton, le 31 juillet 2020, dans une situation dominée par la crise sanitaire, a constaté un des journalistes de Guineematin.com, présent sur les lieux. Dans la quarantaine de mosquées et places publiques qui ont accueilli les foules de fidèles, les Chefs religieux ont concentré leur message à l’observation de la morale et à l’éducation des enfants, appelant les fidèles musulmans à l’amour du prochain, à la paix, à l’unité et à la concorde nationale. C’est le cas de l’imam de la Mosquée de Guilédji. Thierno Alpha Ibrahima Bah (Alphadio) qui, en plus de cette morale religieuse, a particulièrement insisté sur la nécessité d’éduquer les enfants.  Partout ces sermons ont fait aussi mention de la valeur, du mérite et du contenu du sacrifice du mouton, qui tire son origine d’une révélation du Créateur reçue par le prophète Abraham, lui demandant de sacrifier...


Cet article Tabaski au village : plutôt la morale que la Covid-19 dans les sermons est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.