Le grand imam de Conakry prie pour que ‘’Dieu retire le pouvoir à ceux qui veulent le confisquer’’

1-8-2020 News Kababachir





A l’occasion de la fête de Tabaski, célébrée ce vendredi 31 juillet,  le grand imam de la mosquée Fayçal de Conakry a plaidé pour une Guinée unie et prospère.





Dans son sermon, El hadj Mamadou Saliou Camara, est tout d’abord revenu sur le bien fondé de cette fête de Tabaski.





« C’est notre prophète (Mahomet, PSL) qui a recommandé de tuer le mouton à l’occasion cette fête, afin que cela soit un sacrifice pour nous, nos familles et notre terre. Cette terre de Guinée que nous partageons. C’est pourquoi, le sang des animaux que nous tuons aujourd’hui, notre prophète a dit: si vous versez le sang de ces animaux, d’ici qu’il n’arrive sur le sol, c’est Dieu qui va mettre son cœur pour ne pas que le sang touche le sol parce que Dieu n’aime pas à ce que le sang soit coulé », a expliqué le Chef religieux.





S’exprimant sur la situation sociopolitique en Guinée, le Chef religieux prie Dieu de donner le pouvoir à ceux qui prônent l’unité nationale et de le retirer à ceux veulent le confisquer.





« L’affaire de pouvoir en Guinée, que Dieu éloigne les dirigeants de faire des choses graves. Dans ce pays, c’est lui qui dit qu’il veut avoir le pouvoir même s’il y a la division entre le peuple, la destruction de la religion bref à n’importe quel prix que Dieu l’éloigne du pouvoir et très loin d’ici même. Et qu’il fasse qu’il ne l’obtienne pas. Mais celui qui veut l’unité des guinéens, la paix, la prospérité et qui dit, “si c’est à cause de moi que le pays-là va brûler dans ce cas je me retire », que Dieu donne le pouvoir à ce dernier. Celui qui a peur du danger pour ce pays, que Dieu lui donne le pouvoir. Mais celui qui se dit dans sa tête, il doit avoir le pouvoir pour le garder pour lui seul et dire qu’on va le laisser avec, que Dieu retire le pouvoir à ce dernier », a-t-il demandé.





Alfred Bangoura, www.kababachir.com