FNDC et Opposition politique : L’incompatibilité d’actions crée la confusion !

29-7-2020 Culture ActuConakry

Dans les statuts et règlement intérieur d’une ONG, il est clairement défini qu’elle apolitique. Mais cela n’affecte en rien le statut politique de ses membres. Ce qui est incompatible dans leurs actions réciproques, c’est lorsque les leaders des partis politiques tels l’UFDG, l’UFR, PADES et autres formations politiques s’ajoutent à ceux des ONG telles Balai citoyen, la PCUDE et dans une autre ONG, le FNDC pour mener des activités politiques. Puisqu’une ONG est déclarée de facto apolitique. Un point, un trait !





L’on a compris que ces leaders des partis politiques de l’opposition radicale, dans leur tentative de ramener la Guinée dans le portefeuille de la France par toutes les actions, même meurtrières, comme si les accords signés avec ce pays ex-colonisateur n’en étaient rien, ont lamentablement échoué. Ex-pays colonisateur avec lequel, la Guinée a rompu avec fracas en accédant définitivement à la souveraineté nationale en 1958.





C’est pourquoi ils se sont rajoutés à ceux des ONG aussi radicales pour fonder un front commun contre la Guinée et son peuple en apportant une défense radicale, absolue et sans motif réel à une constitution qui n’a eu l’assentiment de personne et qui ne lui répond plus aux aspirations profondes. La preuve est que toutes leurs décisions sont prises soit à Dakar, représentant la France en Afrique, soit à Paris capitale de la France. La capitale ivoirienne, trop cosmopolite et à majorité Djoula et mandingue, se trouve souvent moins saisie pour abriter de telles rencontres.





Mais leurs activités ne sont jamais fortuites. Puisque ces leaders ont reçu des fonds vautours et occultes à travers leurs commanditaires et d’institutions anti-guinéennes. C’est pourquoi, des jeunes qui ne savent en rien d’une constitution, sont endoctrinés, assermentés avant de les pousser à provoquer les agents des services de l’ordre. Puis médias partenaires aidant, diffuser ces cas de mort sous l’angle de génocide.





Un ex-leader politique de l’opposition reconverti en modéré a fait une révélation selon laquelle c’est l’opposition seule qui tue. Si cela ne s’avérait pas une réalité tangible, les membres de l’opposition radicale, les parents des victimes et l’UFDG allaient porté plainte contre l’auteur de cette révélation fracassante. Mais depuis-là, aucune voix ne s’est fait entendre.





Au moins si les membres de ces partis politiques et des ONG se rajoutaient à l’UFDG pour mener leurs actions politiques, l’on pouvait comprendre. Mais le contraire crée une incompatibilité d’actions que le ministère de la décentralisation devrait apporter correction.





A défaut, il y a amalgame et confusion. Puisqu’en sa qualité d’ONG, le FNDC mène des activités d’ordre politique alors que lui-même statutairement est déclaré, apolitique et à caractère non lucratif.





Abbas Aziz


L’article FNDC et Opposition politique : L’incompatibilité d’actions crée la confusion ! est apparu en premier sur Actuguinee.org.