Les Gnelloy dans les grâces de Condé: des impairs outrageants !

7-7-2020 News Kababachir





On a failli prendre au sérieux la réaction du pouvoir, à travers le porte-parole de la Défense nationale se dressant contre la vidéo postée par Fatou Gneloy et qui a provoqué une vive levée de boucliers. AladjiCellou, le DIRPA de la Défense nationale faisait croire que le ciel allait tomber sur l’impénitente Fatou dont la réaction contre Mandian Sidibé frisait plutôt les mœurs légères d’une autre époque.





Cette dame seule, à s’y méprendre, souille toute l’administration Condé, de la haute hiérarchie militaro-civile, à la Présidence de la République.  « Je suis avec des militaires guinéens qui servent de garde rapprochée pour veiller sur ma personne physique », disait-elle à qui voulait l’entendre.





Qui a donc mis des militaires aux plus petits soins de cette civile sans fonction officielle ni dans l’Armée, ni dans l’administration centrale, encore moins aux renseignements généraux, si ce n’est Alpha Condé, le commandant en chef des forces Armées guinéennes ? Mohamed Diané, ministre de la Défense nationale peut-il, à lui seul se payer le toupet de traiter autant FatouGneloy et Cie ? Interpeller des militaires qui servaient de laquais à Fatou n’est qu’une diversion.





Les Gnelloysont bien dans les grâces du régime d’Alpha Condé pour s’être tout simplement mués en insulteurs publics, souvent avec une réelle overdose de mépris et de haine viscérale à l’endroit de Dalein et de ses militants. Une démarche synonyme d’impairs  absolument outrageants. Mais, jusqu’où iront Fatou et son frère, tous à la solde d’un régime branlant et en phase terminale ? Que seront-ils après Alpha Condé, Diané, Kassory, Damantang ? Changer de vestes ou prendre le chemin de l’exil ?





Des options ne manqueront pas. Korbonya, de son côté a compris que l’option désormais choisie ne paie pas. Il cherche à se repentir.





Jeanne Fofana, www.kababachir.com