Nouvelle loi sur la HAC : la grosse colère de Sidy Diallo du syndicat de la presse privée

6-7-2020 News Guinee Matin

La nouvelle loi sur la Haute Autorité de Communication (HAC), adoptée par l’Assemblée nationale vendredi dernier, continue de faire couler encre et salive dans le monde la presse. Désormais, il appartient au président de la République de nommer le président de la HAC, alors que jusque là il était élu par ses pairs. Interrogé à ce sujet par Guineematin.com ce lundi, 6 juillet 2020, Sidy Diallo du Syndicat des Professionnels de la Presse Privée de Guinée (SPPG) voit d’un très mauvais œil cette loi. Selon lui, le pouvoir veut, à travers cette loi, bâillonner totalement les médias. Sidy Diallo, secrétaire général du SPPG, est très amer contre les députés qui ont adopté cette nouvelle loi sur la HAC. Selon lui, si cette loi est promulguée par le Chef de l’Etat, ce dernier aura la main mise sur les médias. « Nous avons accueilli toutes ces informations avec beaucoup d’inquiétude, avec aussi beaucoup de déception. Nous sommes inquiets parce que de façon résumée, en voyant l’interprétation de cette loi, on comprend...


Cet article Nouvelle loi sur la HAC : la grosse colère de Sidy Diallo du syndicat de la presse privée est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.