Rapatriement volontaire : 149 guinéens bloqués au Sénégal ont regagné Conakry

5-7-2020 News Conakry Infos

Interrogée par Conakryinfos à sa descente d’avion, Mariama Dalanda, présidente des femmes guinéennes bloquées au Sénégal a fustigé le retard accusé dans la mise en œuvre de cette opération de rapatriement.


« Il y’a de cela maintenant cinq mois que nous étions bloqués au Sénégal dans des conditions très difficiles. Dieu merci, l’essentiel est fait. Nous sommes des citoyens guinéens, nous avons droit à cela. Il y’a d’autres guinéens qui restent que l’on ne les oublie pas. Par contre je suis contente de rejoindre ma famille car on a souffert. Nous remercions les gens qui nous ont aidés à regagner le pays malgré que cela a pris assez de temps. On devrait le faire depuis longtemps » a-t-elle déploré.


Noumoukè Kourouma, a quant à lui salué les efforts du gouvernement qui initié cette opération de rapatriement, rappelant que les personnes choisies pour bénéficier de cette initiative à caractère humanitaire répondent aux critères fixés par les services consulaires, les étudiants et les nourrices notamment.



« C’est une satisfaction pour moi de regagner le pays car, la meilleure vie c’est chez soi » s’est-il réjouit.


A l’aéroport international Conakry Gbéssia ces compatriotes ont été accueillis par Mamady Touré, ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’étranger. Le diplomate s’est réjoui du rapatriement de ces guinéens bloqués au Sénégal depuis plusieurs mois dans les conditions difficiles.



« Je suis animé d’un sentiment de joie ce soir en accueillant nos compatriotes qui étaient bloqués au Sénégal, dans les conditions difficiles » a-t-il déclaré.


A l’aéroport le groupe a été scindé en deux. Les uns ont été conduits dans un hôtel de la place, les autres au centre d’accueil, d’écoute et d’orientation d’expatriés de Jean Paul 2 pour une période de confinement de 14 jours dans le cadre du protocole sanitaire pour éviter la propagation de coronavirus dans le pays.


Au moins 50 autres guinéens sont attendus ce dimanche toujours en provenance de Dakar selon Mamady Touré.


Le chef de la diplomatie guinéenne a également laissé entendre sans donner la moindre précision que les négociations sont avancées pour le rapatriement volontaire de guinéens bloqués notamment en Tunisie et au Maroc pour les mêmes raisons.


Cette opération de rapatriement volontaire est pilotée par le Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, en synergie avec l’ANSS et d’autres départements ministériels sur instruction du président de la république.



 


Facely Diawara 

628514333.