Droit de réponse à Actuguinee.org : Pourquoi s’acharne-t-on sur Madame la Ministre Kanny Diallo et son Département ?

29-6-2020 Culture ActuConakry

Qui ne dit rien consent ! Si ce n’était pour faire abstraction de cet adage, on n’aurait franchement pas trouvé matière à réagir sur ce pamphlet qui n’obéit à aucun genre journalistique. C’est uniquement pour le respect de ceux qui vous visitent, et la nécessité d’éclairer leur gouverne devant ce tissu d’amalgames, ce concentré d’allégations fallacieuses et de contre-vérités. Ce bric à broc de supputations n’a pour vil dessein, que de discréditer un département aux missions hautement stratégiques et par ricochet,d’essayer d’écorner l’image de marque et la réputation d’une Ministre de la République connue et reconnue pour sa compétence, sa probité et louée pour sa rigueur professionnelle, son sens d’équité et de justice.





Pour éviter ces affabulations gratuites, la rigueur journalistique exigerait de l’auteur, un minimum de recoupements de l’information en allant à la source : le Ministère du Plan et du Développement Économique. Mais, faisant fi de l’éthique, de la déontologie et surtout de la responsabilité, voilàqu’on nous sert ce cocktail indigeste, sans citer aucune source, pas de témoignages, des affirmations infondées faites à dessein, pour créer le doute et semer la confusion. De grâce, ne mêler pas Mme la Minstre du Plan et du Développement Économique, et son cabinet à ce débat de caniveau nauséabond propre à quelques médiocres tapis dans l’ombre qui se lamentent d’être empêchés ou exclus d’un travail pour lequel ils sont choisis et payés avec en prime, des attributions claires que leur confèrent leurs nominations.





Non, tout sauf ça ! Ces affirmations gratuites, ces digressions insipides sont aux antipodes de la culture managériale irréprochable d’une Dame de foi et de conviction, qui a passé l’essentiel de sa carrière dans les rouages des cabinets et grandes institutions internationales au seindesquels le travail d’équipe, la rigueur,le partage de l’information, le respect de la hiérarchie, l’éthique, la déontologie et l’obligation de résultats sont des valeurs érigés en principes sacro-saints. Ces valeurs ancrées en elle et cette ligne de conduite qui lui servent de boussole ont constamment guidé son action depuis que le Chef de l’Etat lui a confié la gestion du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale. Une confiance que le President Apha Condélui a renouvelé par la suite, et qui lui permet aujourd’hui, de diriger avec dextérité, efficacité et efficience le Ministère du Plan et du Développement Economique.





Son bilan se passe de commentaires ! En effet, les résultats du travail d’équipe des hauts cadres et techniciens de ce département appuyés par les conseils techniques avisés des experts consultants nationaux et internationaux, comme il en existe dans tous les ministères et autres institutions républicaines, sont plus qu’élogieux. La liste des réalisations est longue : l’Étude Nationale Prospective « Guinée 2040 » ; le PNDES 2016-2020 et son succès retentissant au sortir du Groupe Consultatif de Paris, avec la mobilisation de 21,7 milliards de dollars des États-Unis, pour accompagner la Guinee ; le triplement en moins de 10 ans, des engagements financiers de la BAD au développement du pays, la qualité du dialogue avec la Banque mondiale et l’accroissement sans cesse de son appui à la Guinée, le soutien massif de la BID avec le doublement en 5 ans de sa contribution, sans oublier les appuis de la BADEA et des fonds arabes aux projets et programmes d’investissements.





Comment peut on faire tout ça, rien qu’avec l’expertise de quelques consultants nationaux et internationaux ? L’affirmer revient à jeter un discrédit sur ce département, et à rabaisser le travail louable et titanesque abattu par de hauts cadres respectables et rompus à la tâche.L’affirmer c’est non seulement mésestimer le leadership de la Ministre, son goût pour le travail bien fait, et surtout, méconnaître la mission et les attributions de ce Departement qui ne brasse pas l’argent, ne passe pas de gros marchés publics. En revanche, ce sont des hauts cadres qui réfléchissent dans ce département, produisent des études, élaborent des stratégies, fournissent des statistiques en termes d’agrégats pour aider à des prises de décisions éclairées en réponses aux enjeux et défis de développement économique du pays. Ce travail de réflexion et de production est d’abord intellectuel, partagé et validé en équipe. Ce n’est donc pas “du chacun pour soi “… Non,détrompez vous.





Il n’ y a pas de déclin, encore moins de mépris des cadres au MPDE cher Kémoba … c’est plutôt votre ignorance du travail des uns et des autres, des missions et attributions de ce département qui est dramatique. Parce que dans vos élucubrations vous essayez d’enfumer les respectables lecteurs. Peine perdue pour cet article cousu de fils blancs. Ils savent et sauront différencier le bon grain de l’ivraie.





Avec sa vision futuriste et ses méthodes innovantes et adaptées, Mme Kanny Diallo avait instruit, bien avant l’arrivée de la Covid 19, une formation et un renforcement des capacités des hauts cadres du département pour travailler efficacement en ligne avec l’outil Outlook. Depuis, les réunions statutaires du cabinet et les séances techniques de partage se font dorénavant en toute transparence et inclusivité en ligne. Quelle preuve d’ouverture et de travail collégial ?





A l’image de l’élaboration du PNDES 2016 2020, l’initiative actuellement portée par le département du Plan à travers l’élaboration de la Stratégie Nationale de Lutte contre la Covid 19 (SNLC), est des plus inclusive. L’avant-projet du document SNLC produit par un comité de rédaction composé de cadres et techniciens du ministère est en effet, élargi au ministères sectoriels dont les représentants apportent conformément au plan de rédaction défini, leurs inputs au draft final.





Quant aux insinuations fantaisistes et péremptoires de l’auteur sur les nominations, on laisse le soin aux lecteurs de construire leur opinion. On ne rentre pas dans un débat futile et malsain qui va jusqu’à mettre en doute le pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat et toute la chaîne de personnes ressources, dans le choix des hommes par décrets. Mme Kanny Diallo a horreur des médiocres, elle est loin des considérations partisanes, éthniques et régionalistes, dans ses choix … Elle n’est pas dans la bataille des chapelles … elle veut les résultats qui concourent à apporter des réponses structurelles et efficaces aux questions de développement socio-économique de la Guinée. Son combat, sans compromis ni compromissions, c’est comment libérer et valoriser le potentiel économique et les ressources humaines pour le bien-être des Guinéens sans considération de sexe, ni de religion. 





Ces attaques ciblées, programmées et commanditées ne l’ébranlent en rien … voyez vous, le masque est tombé puisque vous allez jusqu à inviter, “le Chef de l’Etat” à l’ejecter du gouvernement…. quel culot ! C’est votre souhait derrière tout ce travail de funambule. Mais soyez rassuré que rien ne la détournera jamais de sa noble et exaltante mission…celle que le chef de l’Etat et le Premier Ministre, Chef de Gouvernement lui ont confié…servir la Guinée et les Guinéens en toute sincérité et loyauté.





Tête haute, conscience tranquille, elle va de l’avant, contre vents et marées… sans s’occuper des détails encore moins des agitations de ceux qui veulent souffler une tempête dans un verre d’eau. 





Allons de l’avant, pas de place à la polémique stérile ! le pays a un combat plus pressant et plus utile à mener : stopper la Covid 19, atténuer ses effets afin de remettre vite la Guinée sur la trajectoire du développement pour gagner le pari de l’émergence. Pour ce défi là, les cadres et techniciens du MPDE en synergie avec le pool des conseillers et consultants et sous la direction de Mme la Ministre sont pleinement engagés à le relever.





En tout état de cause, le Ministère du Plan et du Développement Économique, se réserve le droit de prendre des dispositions adéquates que nous confère la loi sur la liberté de presse, au cas où, d’autres articles de cet acabit porteraient dorénavant atteinte à l’image du Département sans recoupement préalable de l’information.





Service de Communication MPDE,29 juin 2020


L’article Droit de réponse à Actuguinee.org : Pourquoi s’acharne-t-on sur Madame la Ministre Kanny Diallo et son Département ? est apparu en premier sur Actuguinee.org.