Enseignement technique/ Zenab Nabaya Dramé évoque sa préoccupation majeure

28-6-2020 News Guinee7

Désormais appelé à remplir les fonctions de ministre secrétaire général du gouvernement, Lansana Komara a passé les clefs du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, à Zenab Nabaya Dramé ce vendredi.





L’évènement s’est déroulé en présence de plusieurs cadres et de quelques membres du gouvernement, dans la salle de réunion dudit département.





Après avoir exprimé l’honneur pour elle d’être dans ce gouvernement, Mme Zenab Nabaya a indiqué qu’à travers « ma nomination au ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, monsieur le président de la république rappelle une nouvelle fois son attachement aux jeunes et aux femmes de Guinée, auxquels il dédie sa présidence. Oui, c’est avec les jeunes et les femmes de Guinée, que le président Alpha Condé a choisi de faire le bonheur de la Guinée et la prospérité de la Guinée. Lui aussi, il peut compter sur nous. »





Ensuite, elle a félicité l’ancien ministre pour les « brillants résultats » obtenus à la tête du ministère. Avant de faire part de ses préoccupations.  « Au moment de prendre fonction, mon souci premier est de mériter la confiance du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé et de travailler à la réussite de l’équipe gouvernementale, dirigée par monsieur le premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana. Dans ce nouveau ministère, je viens avec l’humilité d’apprendre et la disponibilité d’écouter chacun et tous pour m’imprégner de tous les dossiers, connaitre les préoccupations et identifier les priorités. Mon souci est de travailler dans un esprit d’équipe dans le respect et la cohésion mutuelle. » a-t-elle dit.





« Nous avons déjà un premier défi à relever. Celui de la réouverture des établissements scolaires, universitaires et professionnels du pays, pour sauver l’année scolaire en cours. Les autres défis, vous les connaissez déjà. Je pense notamment à la promotion de l’emploi, car j’ai la ferme conviction que l’acquisition des compétences professionnelles par notre jeunesse qui en a tant besoin est le meilleur moyen de création de richesse nationale et donc un appui essentiel dans la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de développement durable » a-t-elle assuré.  





Le sortant, Lansana Komara a rappelé que : « nos activités ont été axées sur la rénovation, la réhabilitation des infrastructures, la construction de nouvelles institutions d’enseignement techniques et professionnelles. Mais aussi de la diversification des offres de formation à travers la création de nouvelles filières, avec de nouveaux programmes plus attrayants et plus porteurs. La promotion d’une dynamique de création d’emploi. Pour cela, il nous a fallu l’appui et la disponibilité d’une équipe de cadres rompus à la tâche, aguerris pour lancer un vaste programme de réhabilitation, de rénovation des infrastructures et d’équipement des institutions de formation technique… »





Avant de donner des conseils stratégiques à son successeur. « Au cœur de ce dispositif, vous pourrez vous appuyer sur deux institutions de votre département madame. C’est-à-dire l’ONFPP qui s’investit déjà beaucoup d’ailleurs dans la formation et l’accompagnement des femmes et filles dans des métiers qui favorisent leur autonomisation. Et ensuite sur l’AGUIPE, qui avec ses maisons de l’emploi et des compétences est un passage obligé pour les jeunes diplômés en quête du premier emploi. »





Abdou Lory Sylla pour guinee7.com


L’article Enseignement technique/ Zenab Nabaya Dramé évoque sa préoccupation majeure est apparu en premier sur Guinee7.com.