Kankan : les détenus du FNDC dans un mauvais état de santé, Me Bea demande leur remise en liberté !

24-6-2020 News Kababachir


Les militants anti troisième mandat du FNDC, mis aux arrêts suite aux violences survenues dans la capitale forestière en marge des élections couplées et contestées du 22 mars dernier, et puis transférés à la maison centrale de Kankan, ont contracté et développé durant leur séjour carcéral plusieurs formes de pathologie.  
Joint au téléphone, Me Salif Beavogui, l’un des avocats des membres du front national pour la défense de la constitution détenus à la maison centrale de Kankan, affirme qu’après  plusieurs renseignements et  des sources concordantes, la majorité de ces clients  sont malades dans leur séjour carcéral.  « Les renseignements qui me sont parvenus des sources concordantes, établissent que pratiquement tout nos clients sont malades, je suis de remonter ces informations au cours de juge, pour voir ce qui est possible. »Pour suivant son intervention, il dénote la maladie dont souffrent ces membres de FNDC : « Ils souffrent, ils ont des cales actuellement sur tout leur corps et qui leur donnent le palu, la fièvre, donc ils sont effectivement malades. »Pour finir, Me Salif Beavogui, demande la remise en liberté de ces clients : « Nous demandons la remise en liberté de nos clients. »Enfin il faut aussi ajouter que jusqu’ici, aucune date n’est prévue pour la tenue du procès de ses activistes  contre un troisième mandat du chef de l’Etat Alpha Condé.  
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de kababachir.com à Kankan.