Alpha Condé, très friand de la loi de Lavoisier…

24-6-2020 News Kababachir
Guinée : l’opposition coalisée contre un troisième mandat du président Alpha Condé





En 1776, Antoine Laurent de Lavoisier, chimiste philosophe et économiste français du XVIIIe siècle et très reconnu pour la mise en place de nombreuses méthodes scientifiques que ce soit dans le domaine des expériences ou de la théorie, énonçait la loi suivante : « Lors d’une transformation, rien de se perd, rien ne se crée, tout se transforme car rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la nature, et l’on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l’opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu’il n’y a que des changements, des modifications. »





Alpha Condé est manifestement très friand de ce principe. En effet, avec lui, aucun ministre ou haut cadre de l’Etat n’est oublié ou jeté. Il limoge du gouvernement tout ministre qui dérange ou par règlement de comptes. Puis, il te reprend pour le second gouvernement composé d’anciens ministres qui infestent outrageusement la Présidence de la République. Certains y vont juste pour se faire oublier avant d’être repêchés et remis à flots. Le dernier acte du pouvoir centrale est cet autre décret  qui concerne la colonne de ministres dégommés mais récupérés en qualité de ministres conseillers à la Présidence.





Ce sont : Ministre conseiller à la présidence de la République, chargé de la coopération en remplacement de Dr Moustapha Koutoubou Sano, monsieur Cheick Taliby Sylla, précédemment ministre de l’énergie ; Ministre conseiller à la présidence de la République chargé des Missions, Monsieur Moustapha Mamy Diaby, précédemment ministre des Postes, des télécommunications et de l’Economie numérique ; Ministre conseiller à la présidence de la République chargé du suivi du Plan de riposte contre la COVID-19, Monsieur Khader Yacine Barry, précédemment ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; Ministre conseiller à la présidence de la République chargé de Missions, Monsieur Moussa Condé ; Ministre conseiller à la présidence de la République chargé des Questions macroéconomiques, Monsieur Gnanga Komata Gomou, précédemment premier vice-gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée.





Désormais d’ailleurs, aucun ministre limogé ne pleure, surtout après une bonne longévité aux affaires, synonymes d’ailleurs d’enrichissement illicite. Chacun sait qu’après le réel gouvernement piloté par Kassory, on est dans les mailles de l’autre gouvernement, dirigé par Alpha Condé.





Jeanne Fofana, www.kababachir.com