Fête de fin de Ramadan : la galère des gérants des salons de coiffure de Conakry

23-5-2020 News Guinee Matin

Dans quelques heures, les fidèles musulmans de Guinée vont célébrer la fête marquant la fin du mois de Ramadan. Cette fête intervient dans un contexte particulier, marqué par un bouleversement des habitudes suite à la propagation du coronavirus. Dans certains ateliers de couture de Conakry, visités par un reporter de Guineematin ce samedi 23 mai 2020, l’ambiance est très morose et les gérants ne savent plus à quel saint se vouer. Les tenanciers des salons de coiffure de certains quartiers de Conakry se plaignent de la rareté de la clientèle. Ils accusent tous la propagation du coronavirus dans le pays et la misère ambiante Fatoumata Camara, gérante d’un salon au quartier Petit Simbaya, dans la commune de Ratoma : « Demain c’est la fête. Mais vraiment, ça ne va pas. La Covid-19 est venue mettre tout à l’arrêt. Ça fait même peur parce qu’avant, à des circonstances pareilles, je gagnais beaucoup de clients. Mais actuellement, on ne gagne rien à cause de cette maladie appelée coronavirus. Par exemple hier, toute...


Cet article Fête de fin de Ramadan : la galère des gérants des salons de coiffure de Conakry est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.