Reprise des manifs du FNDC : « l’Etat ne se laissera pas surprendre » (Bouréma Condé)

22-5-2020 News Guinee Matin

Le gouvernement guinéen prend très au sérieux les menaces du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de reprendre les manifestations de rue dès après le mois de ramadan. En l’espace de quelques heures seulement, les autorités du pays ont publié deux communiqués sur le même sujet. Après le ministre de la sécurité et de la protection civile, c’est au tour de son homologue de l’administration du territoire et de la décentralisation de réagir à cette annonce des opposants à un troisième mandat du président Alpha Condé. Dans un communiqué rendu public ce vendredi soir, 22 mai 2020, le Général Bouréma Condé a prévenu les « éternels fauteurs de troubles » que l’Etat guinéen « ne se laissera pas surprendre » par leurs agissements. Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de son communiqué : Mesdames et Messieurs, Chers concitoyens Face à l’épidémie de Covid-19, tous les pays ont décidé une union sacrée dépassant les clivages politiques et mettant les intérêts de la République au-delà de toute autre considération. Un...


Cet article Reprise des manifs du FNDC : « l’Etat ne se laissera pas surprendre » (Bouréma Condé) est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.