Guinée : les fondateurs d’écoles privées appellent l’Etat à l’aide pour sauver le secteur

22-5-2020 News Guinee Matin

« Si rien n’est fait, beaucoup d’écoles privées risquent de fermer définitivement et cela jouera négativement sur la capacité d’accueil du secteur privé. Cela aggraverait la pléthore dans les écoles publiques dès la rentrée prochaine ». C’est l’alerte donnée par l’association des fondateurs d’écoles privées de Guinée (AFEP-GUI), à travers une déclaration lue au cours d’une conférence qu’elle a animée ce vendredi, 22 mai 2020, à Conakry. Dans cette déclaration, la structure décrit les conséquences négatives de la fermeture des écoles sur les fondateurs et les enseignants et les autres employés des écoles privées. Elle appelle l’Etat guinéen à l’aide afin de sauver ce secteur très important du système éducatif guinéen. Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de la déclaration : Le monde est actuellement frappé par la pandémie du coronavirus. Notre pays, la Guinée, qui n’en est pas épargné, a pris des mesures sanitaires pour contrer la propagation du virus. Le gouvernement a adopté un plan de riposte comprenant des mesures économiques pour atténuer les graves conséquences de la pandémie...


Cet article Guinée : les fondateurs d’écoles privées appellent l’Etat à l’aide pour sauver le secteur est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.