Violences électorales à N’Zérékoré : les victimes enterrées dans une fosse commune

26-3-2020 News Guinee Matin

On ne pourra certainement pas savoir avec exactitude le nombre de personnes tuées dans les violences qui ont émaillé le double scrutin du dimanche dernier, 22 mars 2020, à N’Zérékoré. Les autorités ont décidé de faire disparaître les preuves en enterrant toutes les victimes dans une fosse commune, a appris Guineematin.com de sources locales. Après deux jours d’affrontements inter-communautaires ayant fait de nombreuses pertes en vies humaines et des blessés, une église et des maisons incendiées, le calme est revenu à N’Zérékoré après l’instauration d’un couvre-feu dans la ville. Des voix s’élèvent maintenant pour condamner ces violences, s’interroger sur le nombre de victimes et réclamer la lumière sur cette situation. Et, c’est le moment choisi par les autorités pour faire disparaître toutes les preuves. Ce mercredi, 25 mars 2020, tous les corps ont été transportés dans la forêt du 1er mai de N’Zérékoré. Ils ont été enterrés en catimini dans une fosse commune sans même que leurs familles n’en soient informées. Ils rejoignent les victimes des violences de 2013 et...


Cet article Violences électorales à N’Zérékoré : les victimes enterrées dans une fosse commune est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.