Sidya Touré : « nous n’accepterons pas de nouvelles institutions issues de ces élections »

25-3-2020 News Guinee Matin

Même si le pouvoir guinéen a fait un forcing pour organiser le contesté double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020, l’opposition ne baisse pas les bras. Les adversaires du régime Alpha Condé annoncent qu’ils n’accepteront pas les institutions qui seront issues de ces élections et qu’ils vont continuer leur combat contre un troisième mandat pour l’actuel chef de l’Etat jusqu’à la victoire. C’est ce qu’a déclaré Sidya Touré, le président de l’UFR, au cours d’une conférence animée par le FNDC, ce mercredi 25 mars, à Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place. « Ce régime essaye de nous abêtir, de nous rabaisser, de nous appauvrir. Mais, nous ne sommes pas ce que Alpha croit que nous sommes. C’est pourquoi, il faut relever la tête et refuser ce qui est en train de se préparer. Nous n’accepterons pas le référendum, nous n’accepterons pas le troisième mandat, nous n’accepterons pas de nouvelles institutions issues de ces élections bidons. Donc, il faut refuser ce dictat », a indiqué...


Cet article Sidya Touré : « nous n’accepterons pas de nouvelles institutions issues de ces élections » est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.