Procès d’un Colonel de la gendarmerie à Conakry : les témoins chargent le prévenu

14-2-2020 News Guinee Matin

Le procès du Colonel Togbace Maomi et sa mère Gnana Mara, s’est poursuivi hier, jeudi 13 février 2020, devant le tribunal correctionnel de Dixinn. Ils sont poursuivis par une citoyenne nommée Maïmouna Soumah, pour des faits de coups et blessures volontaires, menace de mort et enlèvement de bornes. Des infractions qu’ils auraient commises en mai 2018, au quartier Kobaya, dans la commune de Ratoma, a appris un reporter de Guineematin.com qui était au tribunal. A l’ouverture de ce procès, le jeudi 6 février 2020, les deux prévenus qui comparaissent libres, ont tous rejetés les faits mis à leur charge. De son côté, la plaignante, Maïmouna Soumah, a soutenu tout le contraire. C’est pourquoi, l’audience de ce 13 février, a été consacrée à la comparution des témoins cités dans cette affaire. Dans son témoignage, Siaka Camara, agent commercial, a expliqué devant le tribunal, qu’il a entendu le Colonel Togbace proférer des menaces de mort à l’encontre de madame Maïmouna Soumah. « Ce jour, j’étais avec le maçon Nako Diop, nous sommes...


Cet article Procès d’un Colonel de la gendarmerie à Conakry : les témoins chargent le prévenu est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.