Ouverture à Conakry, ce lundi, des journées de l’artisanat guinéen

10-2-2020 Opinion Guinee7

La première édition des journées de l’artisanat guinéen, a été lancée à Conakry, ce lundi 10 février 2020. Organisée par la structure “Bettyca création”, cet évènement est placé sous le thème ” la place de l’artisanat dans l’économie nationale”. Durant 5 jours (du 10 au 15 février), l’artisanat guinéen sera célébré à travers des expositions et ventes des articles des artisans venus des quatre coins du pays ; des échanges (panels), ainsi que des prestations artistes.





À l’occasion de cette cérémonie d’ouverture, Betty Camara, PDG
“Bettyca création”, après avoir souligné l’ambition de sa jeune
structure qui est celle de promouvoir le textile guinéen sous toutes ses
formes, a déclaré : ” aujourd’hui pour la première fois en Guinée, nous
organisons une foire dédiée à l’artisanat guinéen…”.









Selon elle, “l’artisanat est non seulement un secteur qui représente
une vitrine autour de la Guinée, mais aussi un facteur clé de création
d’emplois, pour les jeunes entrepreneurs. En outre il constitue un des secteurs
qui font incessamment la promotion de la Guinée, au-delà de nos frontières.
C’est pourquoi nous avons décidé de porter ce projet avec plein d’espoirs et
d’ambitions pour les acteurs de ce secteur”.





Également présent à cette rencontre, le directeur général adjoint de l’Office
National de Promotion de l’Artisanat, M. Mamadou Baillo Sow, a salué cette
initiative de “Bettyca création” qui, dit-il, rentre dans le cadre de
la mise en œuvre des stratégies de promotion de l’artisanat guinéen. 









Il estime par ailleurs que l’artisanat, malgré son importance, reste le
secteur méconnu en République de Guinée. “C’est un secteur qui, pour le
moment, n’a pas de statistiques fiables, mais qui n’utilise pas moins de 800
mille personnes. Mais c’est également un secteur dont les activités sont
exercées sur toute l’étendue du territoire national”, a fait savoir le DGA
de l’Office National de Promotion de l’Artisanat.





Parlant de la partition de sa structure a cet événement spécifique
artisanal, Mamadou Baillo Sow a précisé : “c’est surtout un appui
institutionnel, pour pouvoir soutenir les initiateurs de cet événement. Et je
pense que dans le futur il y aura aussi un appui financier, donc pour le
moment, nous sommes à la phase de l’assistance technique.”





À noter qu’un dîner gala est prévu, dans la soirée du vendredi 14 février,
dans le but de collecter les fonds et d’équiper un atelier d’artisanat, destiné
à une vingtaine de jeunes guinéens qui souhaitent faire carrière dans ce
domaine.













Mohamed Soumah pour Guinee7.com 


L’article Ouverture à Conakry, ce lundi, des journées de l’artisanat guinéen est apparu en premier sur Guinee7.com.