Kankan : le dépistage volontaire du Sida n’attire pas du monde

3-12-2019 News Guinee Matin

Cette année, aucune activité officielle n’a été organisée à Kankan, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le VIH/SIDA, commémorée le dimanche, 1er décembre 2019, à travers le monde. L’événement a été reporté à une date ultérieure, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant local. Cette journée est l’occasion de faire le point de la situation de cette épidémie et de la lutte engagée pour stopper sa propagation. Mais à Kankan, le constat n’est pas reluisant. Car le dépistage, facteur fondamental dans la lutte contre cette maladie, est très peu pratiqué dans cette ville qui comprend de nombreuses personnes atteintes du Sida. « Au niveau du centre de dépistage volontaire, les gens ne viennent pas massivement. Ils ne viennent pas d’eux-mêmes. Tu peux même proposer le test à un patient, difficilement il va l’accepter », explique Dr Sampou Mamy, responsable de la prise en charge des PV/VIH au centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional de Kankan. Elle ajoute que « c’est au cours des consultations que...


Cet article Kankan : le dépistage volontaire du Sida n’attire pas du monde est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.