Utilisation d’une fausse plaque d’immatriculation : Boubacar arrêté et condamné par le tribunal

14-2-2018 News Guinee Matin

Boubacar Diallo, marchand de profession, a été jugé et condamné ce mardi 13 février 2018 par le Tribunal de Première Instance de Dixinn. Il était poursuivi pour outrage à agents, utilisation de fausse plaque de véhicule et évasion. C’est au mois de janvier passé que les faits se sont produits, au carrefour de Bambéto, dans la commune de Ratoma, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters. Arrêté et placé sous mandat de dépôt depuis le 12 janvier 2018, Boubacar Diallo a répondu aux questions du juge ce mardi 13 février 2018. A la barre, Boubacar Diallo n’a pas reconnu les faits. Selon lui, il n’a ni frappé l’agent, ni utilisé une fausse plaque, encore moins il ne s’est évadé de la gendarmerie. « Ce jour, j’accompagnais une dame enceinte au CHU de Donka. Arrivé à Bambéto, le policier m’a fait arrêter. Il m’a demandé mon permis de conduire, la carte-grise et les papiers du véhicule. Il dit qu’il va envoyer le véhicule à la routière. Il a forcé...


Cet article Utilisation d’une fausse plaque d’immatriculation : Boubacar arrêté et condamné par le tribunal est apparu en premier sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde.